Selon un rapport d’étape présenté à l’Assemblée Nationale, mercredi 3 avril, l’ouverture des barrages à la concurrence pourrait nuire au mix énergétique et au pouvoir d’achat des consommateurs français, qui ont contribué aux financements de ces installations. Le gouvernement actuel n’est pas favorable à la mise en concurrence des concessions hydrauliques. En octobre dernier, Delphine Batho, Ministre de l'Écologie, du ...