La sûreté nucléaire ne cesse de se renforcer notamment grâce à de nouveaux dispositifs imaginés par le gendarme du secteur, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). En novembre 2018, elle a décidé de mettre en place un système de recueil des signalements par des lanceurs d’alerte. Selon un communiqué de l'ASN du 13 mai 2019, alors que 22 signalements ont été ...