Électricité : les députés votent pour l’extension des tarifs réglementés

Électricité : les députés votent pour l’extension des tarifs réglementés

electricite-vote-tarifs-reglementes

C’est la fin de plusieurs semaines de discussions et de débats à l’Assemblée nationale. Les députés viennent de voter un texte pour étendre les tarifs réglementés de l’électricité et, par la même occasion, empêcher le démembrement d’EDF.

De nouveaux tarifs réglementés de l’électricité

Dans un contexte énergétique en pleine évolution, le Parlement français adopte un texte fondamental visant à protéger les consommateurs français. Ce projet de loi, vient de traverser les deux chambres du Parlement avec succès. Et ceux, malgré plusieurs révisions. Sa finalité ? Une extension significative des tarifs réglementés de vente d’électricité (TRVE) à compter du 1er février 2025.

Destinée aux très petites entreprises, artisans et petits agriculteurs, cette mesure vise à alléger la charge financière liée à l’énergie pour près d’un million de TPE et 10 000 communes supplémentaires. Cette dernière a été annoncée par le ministre délégué chargé de l’Industrie et de l’Énergie, Roland Lescure. De plus, cette extension représente un soutien vital dans un contexte de hausse des coûts énergétiques. Ainsi, l’objectif reste d’offrir une bouffée d’air frais aux acteurs économiques de petite taille.

Un texte anti-démembrement d’EDF

Ce texte, fruit d’un compromis entre la majorité et les oppositions, vise également à empêcher le démembrement d’EDF, pilier énergétique national. Derrière cette volonté, les élus souhaitent assurer une stabilité dans l’approvisionnement en électricité. Malgré les réticences de départ, l’exécutif a finalement accordé son soutien à ce texte en février, à la suite de négociations.

Ces dernières ont vu la suppression de certaines mesures controversées, comme l’actionnariat des salariés et la détention de 100 % du capital d’Enedis. Cette loi incarne la volonté des députés à soutenir la filière du nucléaire en France. Reste désormais à investir dans le parc vieillissant français. En effet, il est primordial de s’éloigner de la crainte de coupures lors de période de fortes consommations électriques comme l’hiver.

Rédigé par : Paolo Garoscio

Avatar
Le dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), publié le 24 janvier 2024, projette un record de production mondiale pour l'électricité nucléaire d'ici à 2025. Même tendance pour la production des énergies renouvelables, qui est en passe de dépasser…
mar 30 Avr 2024
En France, une start-up nommée Jimmy a déposé une première demande d'autorisation pour un mini-réacteur nucléaire. Mini-réacteur nucléaire : il sera basé à Bazancourt La start-up Jimmy a soumis une demande d'autorisation auprès du ministère de la Transition écologique pour…
ven 26 Avr 2024
EDF s'engage dans l'avenir de l'énergie nucléaire avec Framatome par un contrat monumental de 8 milliards d'euros destiné à équiper les nouveaux réacteurs EPR2. Ce partenariat stratégique souligne l'ambition de la France de renforcer sa capacité énergétique et sa souveraineté.…
jeu 28 Mar 2024
La facture d'EDF pour la construction des six nouveaux réacteurs EPR prévus d'ici à 2035 est déjà de 30 % supérieure à son budget initial. Pour financer la relance nucléaire, le gouvernement envisage d'utiliser une partie de l'épargne des Français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.