L’hiver 2023, celui de tous les dangers pour l'électricité - L'EnerGeek

L’hiver 2023, celui de tous les dangers pour l’électricité

Linky-compteur-communicant-enedis

Il ne faudrait pas s’inquiéter autant des risques de coupures d’électricité cet hiver, d’après la présidente de la Commission de régulation de l’énergie. Qui est beaucoup plus préoccupée par l’hiver 2023.

Interviewée par BFM Business, Emmanuelle Wargon, présidente de la Commission de régulation de l’énergie, parle d’un « hiver délicat » devant nous. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas tant l’hiver qui est devant nous que le prochain qui l’inquiète le plus.

Electricité : hiver 2023, hiver à risque

On a une belle probabilité que ça se passe finalement pas trop mal pour l’hiver 2022-23. Pour 2023-2024, c’est encore vraiment très incertain” a t-elle notamment déclaré sur la chaîne d’information économique.

Mais avant cela, il faudra quand même passer l’hiver 2023 : elle estime qu’on ne peut pas “exclure qu’il y ait des coupures ciblées. Ce n’est pas sûr à 100%. Cela dépendra de notre sobriété ou pas, de la météo, de notre capacité de réaction au moment où le gestionnaire de réseau RTE annonce que c’est très tendu ».

Retard du retour au réseau des réacteurs EDF

Le plan de rédémarrage des réacteurs nucléaires en maintenant n’étant pas respecté, notamment à cause des mouvements de grève qui ont ralenti les travaux, le risque de délestages tournants est à craindre, si les températures devaient chuter dans les prochaines semaines. A l’inverse, le réseau électrique français sera mieux armé en janvier et en février, grâce à l’appoint espéré de plusieurs tranches nucléaires supplémentaires.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mer 24 Jan 2024
Ford, avec sa Mustang V8, et Dodge, avec son Charger électrique, incarnent une stratégie de l'électrique totalement différente.   Ford ne veut pas lâcher son moteur V8 Jim Farley, PDG de Ford, ne cache pas sa fierté pour la Mustang…
ven 16 Déc 2022
Lundi 12 décembre, plusieurs experts de l’électricité avaient prédit une alerte Ecowatt orange, voire, un risque de délestage. Pourtant, l’indicateur de RTE est resté au vert, et il n’y a pas eu de coupures de courant en France. Mais ce…
lun 9 Oct 2023
En France, les risques de chute occupent la deuxième place du classement des nombreux risques présents sur les lieux de travail. Électriciens, techniciens de réseaux de télécoms, agents d’entretien, techniciens de maintenance, ce sont là quelques catégories de professionnels exposés…
Depuis ce lundi 8 janvier, une vague de froid s'est abattue sur la France. Devons-nous nous attendre à des coupures d'électricité en cas de pics de consommation ? Pas d'après le gestionnaire de réseau électrique RTE ni la ministre de…

COMMENTAIRES

  • On ne comprends pas cette inquiétude pour l(hiver 2023/2024 et l’insouciance affichée pour celui de 2022/2023 puisque la même Wargon, le même gouvernement, le même Macron nous assure que le parc nucléaire sera sur pieds même avant la fin de cette hiver, quant à EDF il nous dit même que tout sera en état pour Noël ….. mais j’avoue ne plus croire au pere Noël depuis longtemps. d’ailleurs, surveillant la remonté des troupes nucléaire en ordre de marche de puis une dizaine de jours je constate plutôt une sorte de yoyo avec un coup je te vois et un coup je te vois pas…. Au debut c’était rassurant mais après quelques jour dans la bonne direction on tombe dans une orniere….accidentel, ou était-ce les premiers jours qui était accidentels ?
    Le 20 -11-2022 il y a 26 réacteurs à l’arrêt.
    Le 21-11-2022 il y en a 25 à l’arrêt.
    Le 22-11-2022 il y en a 24 à l’arrêt.
    Le 23-11-2022 il y en a 24 à l’arrêt.
    Le 24-11-2022 il y en a 23 à l’arrêt.
    Le 25-11-2022 il y en a 22 à l’arrêt.
    Le 26-11-2022 il y en a 24 à l’arrêt.
    Le 27-11-2022 il y en a 25 à l’arrêt.
    Le 28-11-2022 il y en a 23 à l’arrêt.
    Le 29-11-2022 il y en a 22 à l’arrêt.

    Répondre
  • Mme WARGON considérée par moi même comme traitre à la nation qui a œuvré (avec d’autres dont Mme BORNE) éhontément malgré les différents avis d’experts sur la question sur la fermetrure rapide du peu de centrales fossiles dont charbon en France, (on le remplacera bien par autre chose!) et applaudit des deux mains à la fermeture de Fessenheim…..en guise de remerciements on lui confie la charge de RTE , espérons qu’elle commence à comprendre comment marche le réseau Européen, ce qui est moins sur, la compréhension du système du racket du Francçais sur le cout de l’energie Electrique voulu par l’Europe et mise en oeuvre par RTE qui cautionne les spéculateurs.
    malgré sa faiblesse le KWH nucléaire Français alimente à 65 % la France à moins de 50€Kwh…..on cherche d’ailleurs les contribution du vent et du solaire qui nous ont couté 140Md€ que de subvention et qui s’engraissent éhontément…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.