Cette centrale de Shanghai consomme 800 tonnes de charbon par heure pour ses climatiseurs

Cette centrale de Shanghai consomme 800 tonnes de charbon par heure pour ses climatiseurs

Cette centrale de Shanghai consomme 800 tonnes de charbon par heure pour ses climatiseurs

La centrale thermique de Waigaoqiao : Un rôle climatique paradoxal

Tout près de l’effervescence du centre de Shanghai, la centrale thermique de Waigaoqiao joue un rôle crucial mais contradictoire dans le fonctionnement de la métropole. Engageant un procédé de combustion d’environ 800 tonnes de charbon par heure, son objectif primordial est de fournir un refroidissement vital à la population en pleine canicule, créant ainsi un paradoxe énergétique et environnemental.

Une réponse énergétique à la canicule

Face à une canicule exceptionnelle qui enveloppe la Chine, des initiatives ont été prises pour atténuer les impacts néfastes de ces températures extrêmes. La centrale de Waigaoqiao, reconnue comme la cinquième plus grande centrale à charbon au monde et la deuxième en Chine, tourne à pleine capacité. Son rôle principal est de fournir l’électricité nécessaire au fonctionnement des dispositifs de refroidissement, comme les climatiseurs, utilisés par les citadins.

Le défi des réserves de charbon : une question cruciale

Actuellement, la centrale possède une réserve d’environ 200 000 tonnes de charbon, ce qui ne permettrait de maintenir son activité que pendant une quinzaine de jours, selon Zhang Ling, le directeur de la centrale. Si cette production devait se poursuivre sans interruption, 24 heures sur 24 pendant une année entière, la centrale consommerait plus de 7 millions de tonnes de charbon. Bien que ce chiffre soit énorme, il n’est qu’une fraction minuscule de la consommation totale de la Chine, qui a utilisé environ 3,84 milliards de tonnes de ce combustible fossile en 2020.

Le spectre des coupures d’électricité

Malgré la baisse des prix du charbon, ce qui assure une disponibilité des ressources, le principal défi pour Zhang Ling est de maintenir la centrale en activité continue. Cependant, même avec cette production maximisée, les autorités chinoises craignent des coupures de courant locales pendant l’été en raison de l’augmentation de la consommation d’électricité.

Une demande croissante d’électricité

La consommation d’électricité des habitants de Shanghai, tout comme celle du reste de la Chine, a augmenté de manière significative cette année. Selon les données de Bloomberg, Shanghai aurait besoin de 38 gigawatts d’électricité cette année, en hausse par rapport aux 35 gigawatts nécessaires l’année précédente. Il est évident que la centrale de Waigaoqiao à elle seule ne sera pas en mesure de répondre à cette demande en constante croissance. Cette situation met en lumière l’importance d’une transition vers des sources d’énergie plus durables pour assurer la sécurité énergétique de la Chine tout en atténuant l’impact environnemental.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
Depuis ce lundi 8 janvier, une vague de froid s'est abattue sur la France. Devons-nous nous attendre à des coupures d'électricité en cas de pics de consommation ? Pas d'après le gestionnaire de réseau électrique RTE ni la ministre de…
La République tchèque prend également le pas de la transition énergétique. Cette dernière vient de révéler son projet de gigafactory de batteries pour voitures électriques le jeudi 7 mars 2024.   Un projet de gigafactory de batteries à 7,9 milliards…
lun 9 Oct 2023
En France, les risques de chute occupent la deuxième place du classement des nombreux risques présents sur les lieux de travail. Électriciens, techniciens de réseaux de télécoms, agents d’entretien, techniciens de maintenance, ce sont là quelques catégories de professionnels exposés…
jeu 18 Avr 2024
Le 1ᵉʳ octobre 2024 marquera la fermeture définitive du gisement de gaz naturel de Groningue, le plus grand d'Europe, mettant un terme à une ère de plus de soixante ans d'exploitation. Gisement de Groningue : les habitants n'en pouvaient plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.