Pour l'instant, la France a renoncé au projet de réacteur nucléaire Astrid. Pourtant, le rôle de l'atome dans la lutte contre le réchauffement climatique est de plus en plus reconnu. En effet, toutes les sources d'énergie bas carbone auront leur place dans le mix électrique de demain, au moins jusqu'à ce que la fusion nucléaire prenne le relai. Interrogée à ...