Énergie : la France aura-t-elle de l’électricité cet hiver 2023 ? - L'EnerGeek

Énergie : la France aura-t-elle de l’électricité cet hiver 2023 ?

À l’approche de l’hiver, la question de la sécurité énergétique en France prend une tournure rassurante. Les dernières analyses de RTE (Réseau de Transport d’Électricité) prévoient un hiver 2023-2024 sous de meilleurs auspices que le précédent, avec un risque de déséquilibre entre l’offre et la demande en électricité jugé faible.

La production d’électricité ne devrait pas faire défaut

La disponibilité du parc nucléaire français est au cœur de la confiance qu’affiche RTE, gestionnaire du réseau électrique du pays, dans sa note publiée le 8 novembre 2023. Avec une capacité qui pourrait atteindre un pic de 50 GW en janvier 2024, soit 6 GW de plus qu’en janvier 2023, la France se positionne en leader de la production nucléaire en Europe. La production nucléaire prévue pour 2023 est estimée entre 300 et 330 TWh, un net rebond par rapport aux 279 TWh de 2022.

Et sur le front des autres modes de production d’électricité, les nouvelles sont également bonnes. Malgré une sécheresse en début d’année, les stocks hydrauliques dépassent aujourd’hui les moyennes historiques, garantissant une production hydroélectrique robuste. L’approvisionnement en gaz, sujet de préoccupation ces dernières années, ne constitue pas un facteur de risque majeur cette année, avec des niveaux élevés pour les stocks gaziers.

Énergie : moins de consommation pour plus de sécurité

La sobriété énergétique reste un pilier de la stratégie française. L’hiver dernier, les Français ont réduit leur consommation d’électricité de 9%, ajustée des effets météorologiques. Cette baisse, maintenue au printemps et à l’été, a été cruciale pour éviter des tensions sur le réseau. « En septembre 2023, la baisse des consommations se situe à -8% par rapport aux consommations d’avant crise (-5% en septembre 2022) », précise RTE.

« L’analyse de RTE fait apparaître un risque faible sur la sécurité d’approvisionnement au cours de l’hiver prochain. Pour le cœur de l’hiver, les incertitudes portent essentiellement sur les conditions météorologiques (vague de froid, vent faible) ainsi que sur le maintien des niveaux bas de consommation en France et Europe, ainsi que disponibilité effective des réacteurs nucléaires. »

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
lun 13 Nov 2023
À l'aube de décembre 2023, le secteur énergétique français s'apprête à connaître une nouvelle évolution tarifaire dans le domaine du gaz naturel. Selon les dernières publications de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), les tarifs du gaz naturel connaîtront…
Elon Musk, la figure emblématique derrière Tesla et SpaceX, a récemment secoué la sphère publique par une prédiction : une pénurie mondiale d'électricité dès 2025. Lors de la prestigieuse conférence Bosch Connected World, le PDG de Tesla a partagé ses…
mer 31 Jan 2024
La filière nucléaire est relancée, ce qui est une bonne nouvelle pour la souveraineté énergétique. D'un autre côté, la pression sur la filière nucléaire se fait de plus en plus forte. En ce sens, le président de l'ASN, le gendarme…
lun 9 Oct 2023
En France, les risques de chute occupent la deuxième place du classement des nombreux risques présents sur les lieux de travail. Électriciens, techniciens de réseaux de télécoms, agents d’entretien, techniciens de maintenance, ce sont là quelques catégories de professionnels exposés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.