Électricité : froid, les énergies renouvelables à la rescousse des Français ?

Électricité : froid, les énergies renouvelables à la rescousse des Français ?

énergie renouvelable, électricité, réseau électrique, pic de consommation, vague de froid, RTE, Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, hiver, sobriété énergétique, record, solde exportateur

Depuis ce lundi 8 janvier, une vague de froid s’est abattue sur la France. Devons-nous nous attendre à des coupures d’électricité en cas de pics de consommation ? Pas d’après le gestionnaire de réseau électrique RTE ni la ministre de la Transition énergétique. Ces derniers se sont tous deux montrés confiants quant aux capacités du réseau électrique français qui semble plus robuste que les années précédentes.

 

Électricité, le réseau français plus stable qu’auparavant

 

Le mercure chute, l’inquiétude monte, mais la France reste sereine. Selon les récentes affirmations de RTE, le gestionnaire du réseau de haute tension, les Français n’ont aucune raison de s’inquiéter d’éventuelles coupures d’électricité pour les prochains jours. « On prévoit un pic pour cette semaine qui aura lieu mercredi matin à hauteur de 83 gigawatts et qui sera couvert par la production d’électricité française. On n’émet pas d’alerte », a précisé le président du gestionnaire de réseau électrique RTE, Arnaud Mazingue sur BFM Business, ce lundi 8 janvier 2024. Nous sommes loin des sommets historiques de 102,98 GW enregistrés en 2012.

Il faut dire que le début de l’année 2024 a été marqué par un événement majeur : la France a enregistré un solde exportateur record en électricité, atteignant 20,3 GW le 3 janvier. Son précédent record d’exportation datait de 2020 et s’élevait à 18,7 GW. « Les marchés ont montré leur intérêt pour la production d’électricité française », a affirmé Arnaud Mazingue.

 

Le fruit d’efforts continus

Pour Arnaud Mazingue, ces résultats sont le fruit d’un engagement continu de la France. Et pour cause, le développement des énergies renouvelables a permis l’installation de 2,5 GW supplémentaires en éolien et en solaire respectivement. Pour donner une échelle, ces nouvelles capacités correspondent à peu près à la consommation de Paris, témoignant de l’ampleur des efforts.

Autrement dit, grâce à une production éolienne abondante, une disponibilité nucléaire supérieure et une baisse générale de la consommation énergétique, ainsi que des températures hivernales jusqu’à présent douces, la France a pu couvrir l’intégralité de ses besoins par des sources décarbonées lors des premiers jours de 2024. La vigilance reste néanmoins de mise. Arnaud Mazingue met en garde contre les scénarios où des températures inférieures aux prévisions de Météo France ou des vents plus faibles pourraient impacter la production électrique. Ces situations pourraient conduire la France à solliciter les capacités d’importation.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
lun 13 Nov 2023
Dans un contexte où la transition énergétique devient cruciale, le marché automobile français connaît une révolution majeure : les ventes de voitures électriques et hybrides neuves dépassent désormais celles des modèles thermiques. Ce changement est le reflet d'une prise de…
lun 24 Oct 2022
Et si la France occupait demain une place de choix dans l’électromobilité ? L’un des plus gros projets d’extraction de lithium vient d’être officiellement lancé dans l’Allier, en France, par Imerys. Le site identifié, à Beauvoir, accueille déjà une mine…
lun 9 Jan 2023
A qui le tour ? Après les TPE (entreprises de - de 10 salariés), qui ont obtenu un tarif plafonné pour l’électricité pour toute l’année 2023, c’est au tour des copropriétés d’espérer bénéficier d’un tarif régulé. Le problème, c’est que…
lun 6 Sep 2021
L’arrêt des dernières activités d’exploitation minière de l’uranium sur le sol français date de 2001.  Les anciens sites miniers font aujourd’hui l’objet d’un suivi et d’une surveillance environnementale poussés, menés par Orano sous le contrôle de l’Etat, et en lien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.