France : EDF et Siemens signent leur 1ère collaboration dans l’éolien - L'EnerGeek

France : EDF et Siemens signent leur 1ère collaboration dans l’éolien

éolienne_campagne_photo_Wagner ChristianEDF vient de conclure un contrat avec l’industriel allemand Siemens portant sur la livraison de 24 éoliennes de 3 MW chacune.

Plus précisément, Siemens a reçu cette commande de la part d’EDF Energies Nouvelles, filiale de l’électricien français, et de Diamond Generating Europe qui détiennent chacun 50% du futur parc éolien dont la localisation n’a pas été communiquée.

Ce contrat marque le début de la relation hexagonale dans le domaine de l’éolien terrestre entre EDF et Siemens qui dispose déjà d’un parc mondial installé de 12.000 éoliennes.

A l’occasion de ce contrat, l’entreprise allemande va vendre pour la première fois ses éoliennes « à entraînement direct », c’est-à-dire sans boite de vitesse. Ce type d’éoliennes bénéficie d’une durée de vie plus longue.

Par ailleurs, Siemens va  déléguer, pour plusieurs millions d’euros, la construction des mâts des 24 éoliennes à l’industriel bourguignon FrancEole.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 4 Mai 2017
Outre une politique d'investissement réorientée depuis plusieurs années vers les énergies vertes au détriment des activités liées aux combustibles fossiles, le groupe bancaire français s'attaque également à ses propres émissions de gaz à effet de serre. BNP Paribas s'est engagé…
Le pétrole est la seule énergie qui, en 2015, a vu sa consommation augmenter dans les pays du G20, dans un contexte de ralentissement de la croissance et d'augmentation des préoccupations de sobriété énergétique. C'est du moins ce qu'affirme Enerdata,…
mar 19 Déc 2017
En Allemagne, l’entreprise Alstom vient de décrocher un contrat hautement symbolique : sa première commande pour des trains à hydrogène. Ce modèle de train mis au point par l’entreprise présente une première mondiale : il ne sera alimenté que par…
lun 19 Mai 2014
Partie prenante avec EDF EN et Alstom du consortium perdant lors de la récente attribution par Ségolène Royal des deux champs d’éoliennes offshore d’Yeu-Noirmoutier et du Tréport, le groupe WPD Offshore France conteste devant le tribunal administratif l’avis rendu par la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.