La Norvège a doublé mardi 25 avril 2017, ses estimations de réserves d'hydrocarbures restant à découvrir dans ses eaux de la mer de Barents grâce à l'inclusion d'une zone objet auparavant d'un litige avec la Russie. Ces nouvelles estimations devraient renforcer les ambitions d'exploitation du gouvernement norvégien malgré les nombreuse critiques des écologistes quant à la dangerosité pour l'environnement et ...