Un mix électrique européen toujours plus décarboné - L'EnerGeek

Un mix électrique européen toujours plus décarboné

mix electrique europeen toujours plus decarbone - L'Energeek

Un rapport du think tank climatique Ember, publié ce 30 août 2023, indique que la part des combustibles fossiles dans le mix électrique de l’Union européenne est tombée, au premier semestre 2023, à 33 %, son minimum historique – contre 36 % pour les renouvelables et 31 % pour le nucléaire. Une performance rendue possible par une baisse de la consommation électrique, la croissance des renouvelables n’ayant pas pu compenser cette baisse des fossiles.

La part des fossiles dans le mix électrique européen tombe à 33 %, son minimum historique

L’Union européenne avance vers la décarbonation de son mix électrique, et a franchi une nouvelle étape symbolique, durant le premier semestre 2023 : selon un rapport du groupe de réflexion dédié au climat et à l’énergie Ember, publié ce 30 août 2023, la part des combustibles fossiles dans le mix électrique européen y est tombé à 33 %, son minimum historique.

Les renouvelables ont quant à eux apporté 36 % de l’électricité européenne, dont 27 % pour le photovoltaïque et l’éolien, et le nucléaire les 31 % restant, un chiffre amené à augmenter avec la fin des soucis de corrosion sous contrainte qui plombaient la disponibilité du parc nucléaire de la France.

« Le déclin des énergies fossiles est un signe des temps. Le charbon et le gaz sont trop chers, trop risqués et l’UE est en train de les supprimer », se félicite Matt Ewen, analyste pour Ember. Pour autant, cette performance est due d’abord à une baisse globale de la consommation électrique, provoquée des prix qui ont explosé sur le marché européen – poussant particuliers, professionnels et industriels à réduire leurs consommations.

Or, en cas de baisse de la consommation, ce sont d’abord les centrales au charbon et au gaz qui sont stoppées, permettant un recul aussi spectaculaire. En volume, la quantité d’électricité produite par les fossiles a ainsi baissé de 80 TWh sur la période, soit un recul de 17 %. Le charbon a accusé le plus fort reflux, avec -23 % sur la période (sous les 10 % du mix électrique européen, autre première historique). Le gaz a connu une baisse de 13 %.

Renouvelables, une performance en trompe-l’œil

En volume, les renouvelables n’ont progressé que de 40 TWh sur la période, 13 TWh pour le photovoltaïque, 10 TWh pour l’éolien, 15 TWh pour l’hydraulique. Ces chiffres tempèrent l’optimisme de l’annonce choc du rapport. La croissance des renouvelables est d’abord due à une plus forte disponibilité de l’hydraulique, grâce à des précipitations plus importantes lors de l’hiver 2022-2023, une cause conjoncturelle.

Structurellement, les « nouveaux » renouvelables ont augmenté leur production de 23 TWh, couvrant moins d’un tiers du recul des fossiles. Or, la transition énergétique programmée par l’Union européenne va imposer d’électrifier un maximum d’usage. Dans ce contexte, l’essor du photovoltaïque et de l’éolien semble bien timide, et peu en phase avec les objectifs ambitieux de Bruxelles.

Le rapport d’Ember ne s’y est pas trompé, qui indique que l’Union européenne doit d’augmenter « massivement » le déploiement des énergies renouvelables, en particulier le photovoltaïque et l’éolien, « pour soutenir une économie résiliente à travers l’Europe » et compenser de manière pérenne le recul de la production d’électricité à partir d’énergies fossiles.

Le 29 août 2023, l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) a également incité à l’optimisme, dans un rapport montrant que les renouvelables sont toujours plus rentables face aux fossiles. L’analyse montre qu’environ 86% (187 GW) de la capacité renouvelable mise en service en 2022 avait un coût inférieur à celui de l’électricité produite à partir de combustibles fossiles (charbon, gaz).

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 28 Avr 2023
Face aux fluctuations des prix de l'énergie, il est essentiel de bien comprendre les différentes offres d'électricité proposées par EDF pour les particuliers et les petites entreprises. En 2023, les prix edf comparés révèlent plusieurs types d'offres, dont certaines sont…
lun 4 Déc 2023
Les questions d'énergie et de mobilité durable étant au cœur des préoccupations, la compagnie ferroviaire française Le Train se prépare à révolutionner le transport ferroviaire dans le Grand Ouest. Avec une approche axée sur l'innovation et le développement régional, Le…
ven 2 Déc 2022
Les Français semblent résignés à devoir subir des coupures de courant cet hiver. Du moins, c’est ce qui transparaît des nombreux micro-trottoirs réalisés par les médias audiovisuels cette semaine. Fatalité, résignation... Jusqu’à quand ? Difficile d’appréhender ce que l’on ne…
lun 9 Oct 2023
En France, les risques de chute occupent la deuxième place du classement des nombreux risques présents sur les lieux de travail. Électriciens, techniciens de réseaux de télécoms, agents d’entretien, techniciens de maintenance, ce sont là quelques catégories de professionnels exposés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.