Gaz : les prix vont bondir de 11,7 % au 1er juillet 2024

Gaz : les prix vont bondir de 11,7 % au 1er juillet 2024

Gaz-hausse-juillet-2024-france

La hausse des prix du gaz arrive. Annoncée depuis longtemps, elle s’élève à 11,7 % à partir du 1er juillet 2024. Une hausse avant une accalmie promise par le gouvernement à l’hiver.

Les prix du gaz grimpent de 11,7 % au 1er juillet 2024

Au 1er juillet 2024, le prix du gaz connaît une hausse moyenne de 11,7 % par rapport à juin. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) publie chaque mois un prix repère du gaz naturel, servant de référence aux consommateurs et aux fournisseurs. Ainsi, ce prix repère inclut tous les coûts. Pour ce mois-ci, le niveau moyen atteint 129,2 euros TTC par mégawattheure, soit une facture annuelle de 1 184 euros pour un consommateur moyen. Par ailleurs, depuis la fin des tarifs réglementés en juin 2023, les consommateurs peuvent comparer les différentes offres pour optimiser leurs factures.

Malgré cette hausse notable, le prix du gaz en juillet reste inférieur de 3,5 % par rapport à janvier 2024. En effet, en début d’année, la facture annuelle moyenne s’élevait à 1 227 euros TTC. Ces fluctuations s’expliquent par les variations des coûts d’approvisionnement sur le marché de gros, influencés par des facteurs mondiaux comme la demande saisonnière, les tensions géopolitiques et les variations des stocks.

Des prix en baisse à l’hiver ?

Face à ces hausses, la CRE recommande aux consommateurs de comparer les offres disponibles sur le marché. Ainsi, elle encourage à utiliser des comparateurs en ligne et à consulter les conditions des contrats, ce qui peut aider à trouver des tarifs plus avantageux. De plus, adopter des pratiques de consommation plus économes, comme l’isolation thermique ou l’utilisation de thermostats programmables, peut contribuer à réduire la facture énergétique.

Le prix de l’énergie, de l’électricité en particulier, est un thème phare de la campagne législative. Pour tenter de calmer la colère, le gouvernement vient d’annoncer une baisse de 15 % dès l’hiver 2025. Cependant, la mesure est jugée insuffisante par le Rassemblement national. Ainsi, ce dernier promet, en cas de victoire, de baisser la TVA de 20 % à 5,5 % sur l’énergie pour faire baisser durablement les factures des Français.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
lun 4 Déc 2023
Les questions d'énergie et de mobilité durable étant au cœur des préoccupations, la compagnie ferroviaire française Le Train se prépare à révolutionner le transport ferroviaire dans le Grand Ouest. Avec une approche axée sur l'innovation et le développement régional, Le…
ven 7 Juin 2024
La gestion de l’eau est devenue un enjeu majeur, surtout pour les communes du sud de la France. À Toulouse, le prix de l’eau vient d’exploser. Objectif : inciter les habitants à faire des économies. Le prix de l’eau va…
mar 19 Mar 2024
Avec la polarisation du monde, la France vise à assurer sa capacité de dissuasion nucléaire. Le ministère des Armées a publié un communiqué, lundi 18 mars 2024, annonçant une collaboration entre EDF, le ministère de la Défense et le Commissariat…
Après la mise à l'arrêt du projet NEMO, développé par Naval Energies et Akuo Energy en 2018, un groupe de sept entreprises européennes, réuni derrière Global OTEC, lance un nouveau projet de conversion d'énergie thermique des mers (ETM) aux îles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.