Alors que le Japon vient de rentrer dans une nouvelle période zéro nucléaire, l’opérateur Tepco (Tokyo Electric Power, l’exploitant de la centrale de Fukushima) vient d’obtenir, auprès des autorités locales de la préfecture de Niigata, l’autorisation  de demander la relance de deux des sept réacteurs de la centrale de Kashiwazaki-Kariwa, la plus puissante du monde. Cette autorisation locale est, au Japon, ...