Corée du Sud : le réacteur Wolsong 1 autorisé à produire 10 ans de plus - L'EnerGeek

Corée du Sud : le réacteur Wolsong 1 autorisé à produire 10 ans de plus

centrale_wolsong_photo_IAEA ImagebankL’organe de surveillance nucléaire de la Corée du Sud a annoncé, vendredi 27 février, le renouvellement de la licence d’exploitation du réacteur 1 de la centrale de Wolsong. Autorisé à fonctionner pour une décennie supplémentaire, Wolsong-1 verra sa production électronucléaire se poursuivre au moins jusqu’en 2022. Une décision qui constitue une grande première dans ce pays d’Asie de l’Est.

Situé à quelques kilomètres de la ville de Gyeongju, sur la côte Est de la République de Corée, la centrale nucléaire de Wolsong affiche une puissance totale de 2.722 MW grâce à ses 4 réacteurs à eau lourde pressurisée développés par la société canadienne ÉACL (Énergie Atomique du Canada Limitée).

Mis en service en 1982, le réacteur 1 de cette centrale (678 MW) est le deuxième plus ancien du pays. Arrivé à la fin de son permis d’exploitation, le réacteur cesse donc de produire de l’électricité en novembre 2012, après 30 ans d’exploitation commerciale. Il est toutefois inspecté en octobre dernier par l’Institut coréen de la sûreté nucléaire, qui le juge apte à fonctionner pour 10 ans de plus.

La Commission sur la sûreté et la sécurité nucléaire sud-coréenne ouvre donc le dossier pour analyser une telle possibilité. Et après une réunion de plus de 14 heures vendredi 27 février, la Commission a finalement décidé de prolonger l’autorisation d’exploitation de Wolsong 1,  à 7 voix sur 9.

Avant la relance du réacteur, Korea Hydro and Nuclear Power (KHNP), filiale de l’électricien public Korea Electric Power Corporation et opérateur de la centrale de Wolsong, s’est engagé à approfondir les inspections de sécurité. “Nous allons procéder à une inspection de 45 jours pour évaluer la sécurité de l’installation de manière à reprendre le fonctionnement en avril”, a déclaré Cho Seok, PDG de KHNP.

KHNP a également annoncé que le réacteur Shin-Wolsong-2 (des réacteurs à eau pressurisée ont été construits pour agrandir le site nucléaire de Wolsong) a été connecté au réseau électrique sud-coréen à la suite de tests réussis de mise en service. Son lancement est prévu en juillet prochain.

Crédit photo :  IAEA Imagebank

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
lun 29 Mai 2017
Jeudi 18 mai, EDF avait donné rendez-vous à ses actionnaires pour son assemblée générale 2017. Lors de ce rassemblement, l’énergéticien est notamment revenu sur sa stratégie CAP2030, ainsi que sur le programme du Grand Carénage. Autant d’éléments qui conduisent son…
ven 8 Mar 2013
Le coût de la transition énergétique fait débat en Allemagne. Fin février, le ministre  de l’Environnement, Peter Altmaier, a prévenu que la sortie du nucléaire pourrait coûter 1.000 milliards d’euros au pays sur les deux prochaines décennies. Une explosion des…
lun 31 Août 2015
Le Japon n’est pas le seul pays à avoir revu ses normes de sûreté nucléaire à la suite de la catastrophe de Fukushima. L’ensemble des pays qui exploitent l’énergie nucléaire ont en tiré des enseignements, à l’image de la France.…
jeu 4 Jan 2018
Plus de six mois après avoir relancer officiellement son cinquième réacteur (le 6 juin 2017), le Japon poursuit lentement mais surement son retour sur la voie du nucléaire. L'autorité de régulation japonaise (NRA), seule apte à autoriser le redémarrage des réacteurs,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.