La Chine autorise la construction de nouveaux réacteurs nucléaires - L'EnerGeek

La Chine autorise la construction de nouveaux réacteurs nucléaires

reacteur_nucleaire_chine_photo_Bret ArnettLa diminution des émissions de gaz à effet de serre, afin de dépolluer l’air que respirent ses citoyens, est un enjeu qui est désormais au cœur des préoccupations environnementales de la Chine. Doté d’un mix énergétique archi-dominé par le charbon, mais de plus en plus tourné vers les énergies décarbonées, l’Empire du Milieu vient ainsi d’approuver la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires sur le site atomique de Hongyanhe. Il s’agit du premier projet nucléaire lancé depuis 4 ans et le gel temporaire des nouvelles constructions, mis en place à la suite de la catastrophe de Fukushima au Japon.

L’exploitant de la centrale de Hongyanhe a reçu le feu vert du Conseil des affaires d’Etat chinois pour lancer la construction de deux réacteurs supplémentaires (les unités 5 et 6) sur ce site nucléaire situé au Nord-Est de la Chine, dans la province du Liaoning. China General Nuclear Power Corporation ambitionne en effet de déployer deux réacteurs ACPR1000 de 3ème génération, d’une puissance unitaire d’un gigawatt.

“C’est un grand pas en avant pour permettre à la Chine de raviver son secteur nucléaire, et d’autres projets devraient être mis en chantier cette année. Les documents officiels doivent toutefois encore être finalisés”, a déclaré un employé d’une société nucléaire publique.

L’exploitant faisait jusqu’à présent face à une situation complètement bloquée : un an après la catastrophe de Fukushima, le gouvernement chinois a décidé de geler la construction de nouveaux réacteurs afin de procéder à un examen de sûreté de son parc nucléaire. Malgré le fait que ce gel ait été levé fin 2012, la Chine a mis du temps à approuver de nouveaux projets.

Depuis, face à une hausse importante de ses besoins en énergie et à une urgence environnementale de plus en plus pressante, la Chine a décidé de lancer un ambitieux programme nucléaire estimé à 100 milliards de dollars : Pékin compte augmenter sa capacité nucléaire jusqu’à 58 GW d’ici 2020 (par rapport aux 20,3 GW en service fin 2014).

Selon la Nuclear China Society, l’Empire du Milieu dispose actuellement de 22 réacteurs en exploitation et de 26 unités en cours de construction. Avec un total de 47 réacteurs en construction et de 142 autres en projet, l’Asie représente l’avenir de l’industrie de l’énergie nucléaire, selon la World Nuclear Association.

Crédit photo : Bret Arnett

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
ven 22 Sep 2017
Interrogé mardi 19 septembre 2017 sur l'avancée des négociations en Inde et la vente potentielle de six réacteurs de troisième génération à New Delhi, le directeur exécutif du groupe EDF en charge de l'ingénierie et des projets Xavier Ursat, s'est…
jeu 7 Nov 2013
Malgré la catastrophe de Fukushima, l'Inde et la Chine continuent de développer leurs parcs nucléaires alors que la relance des réacteurs japonais est actuellement envisagée par le gouvernement du Japon. Pour Yukiya Amano, directeur général de l'Agence Internationale pour l’Énergie…
Actuellement en déplacement officiel dans différents pays d'Europe, le Premier ministre de l'Inde Narendra Modi est attendu en France à partir du vendredi 10 avril. Une visite pendant laquelle il rencontrera le Président de la République François Hollande, notamment afin…
ven 7 Avr 2017
Malgré les pressions de Ségolène Royal qui souhaitait acter officiellement par décret la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne avant la fin du quinquennat de François Hollande, la procédure prévue dans ce cadre ne sera enclenchée que "dans les six…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.