Au lendemain de la crise liée au coronavirus, la France doit faire des choix stratégiques pour dessiner "le monde d'après". Si la PPE publiée en avril dernier précise le plan de relance pour l'énergie, le secteur des énergies renouvelables s'inquiète du retard accumulé. Il veut désormais être une priorité. Et dans cette optique, il y a des enseignements à tirer ...