Eramet débute l'extraction d'un gisement de lithium en altitude

Eramet débute l’extraction d’un gisement de lithium en altitude

eramet-extraction-lithium-argentine

Eramet, entreprise française, fait un pas majeur vers l’avenir avec l’inauguration de son usine d’extraction de lithium à 4000 mètres d’altitude en Argentine. Cette installation, située sur les hauts plateaux des Andes, est prête à révolutionner le marché des batteries pour véhicules électriques.

Une technologie de pointe au service de l’écologie

L’usine de Centenario n’est pas une simple mine. Grâce à la technologie d’extraction directe du lithium (DLE), Eramet promet une récupération plus efficace du lithium avec une pression moindre sur les écosystèmes. Ce procédé innovant positionne l’entreprise comme un acteur majeur de la transition énergétique, produisant un métal crucial pour les batteries des véhicules électriques. « Cette usine est la première concrétisation de la stratégie d’Eramet pour devenir un acteur mondial-clé dans la production durable de lithium et dans la transition énergétique », explique Christel Bories, PDG d’Eramet.

Le site de Centenario est une prouesse technologique en lui-même. Situé dans un des plus grands gisements de lithium du monde, il produira, à pleine capacité, 24 000 tonnes de carbonate de lithium par an. Ce volume est suffisant pour équiper 600 000 véhicules électriques chaque année. En 2027, une deuxième usine augmentera encore cette production avec 30 000 tonnes supplémentaires.

Eramet mise gros sur le lithium

Le chantier de l’usine a été titanesque, nécessitant la construction de routes, d’une piste d’atterrissage et d’un pipeline de 320 kilomètres. Les conditions climatiques extrêmes n’ont pas facilité la tâche, mais l’engagement d’Eramet et son partenariat avec le géant chinois Tsingshan ont permis de surmonter ces obstacles. « La performance est remarquable au vu des conditions extrêmes liées à l’altitude et aux conditions naturelles », souligne à Les Échos Maxime Kogge, analyste chez Oddo BHF.

L’exploitation du lithium devrait être fortement rentable dès 2025. Eramet prévoit que ce métal devienne le troisième moteur de résultats de l’entreprise dès 2026, derrière le manganèse et le nickel. Avec un coût de production compétitif, l’usine de Centenario est un atout stratégique pour l’entreprise et la transition énergétique européenne.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 18 Juil 2023
Face à la crise climatique actuelle, le chanvre émerge comme une solution écologique prometteuse. Cette plante aux multiples usages pourrait contribuer à la fois à l'atténuation du changement climatique et au développement durable dans divers secteurs, y compris l'énergie, le…
jeu 23 Nov 2023
La France se lance dans une ambitieuse transformation de l'énergie. Avec un plan dévoilé le 22 novembre 2023, le gouvernement vise une indépendance totale des énergies fossiles d'ici 2050.   La grande évasion des énergies fossiles Le gouvernement français a…
mar 23 Juil 2024
Le Portugal se lance dans l'éolien en mer. Le gouvernement envisage de déployer cette technologie de façon accélérée dans les 6 prochaines années, un moyen de verdir son mix énergétique. Le Portugal se lance dans l'éolien en mer Le gouvernement…
mer 3 Juil 2024
Le Nord de la France attire les investisseurs étrangers. Nouvel exemple avec le projet Hydrovolt, une usine de batteries électriques. Elle vient de s’implanter à Hordain et devrait débuter son activité mi-2025. Une usine de batteries électriques dans le Nord…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.