Prix de l'électricité : sortir du marché européen de l'énergie serait une erreur

Prix de l’électricité : sortir du marché européen de l’énergie serait une erreur

energie-marche-europeen-prix-electricite-erreur

Catherine MacGregor, directrice générale d’Engie, alerte sur les risques de quitter le marché européen de l’énergie, soulignant son efficacité et les dangers potentiels d’une telle décision.

Le marché européen de l’énergie : un système éprouvé

Le marché européen de l’énergie, créé pour optimiser les échanges et garantir une stabilité des prix, a prouvé son efficacité, notamment durant les crises énergétiques de 2022 et 2023. Selon Catherine MacGregor, ce système a permis de maintenir l’approvisionnement en électricité en France lorsque la production nationale était insuffisante. Le marché repose sur des infrastructures interconnectées qui exploitent la complémentarité des différentes sources d’énergie : solaire au sud, éolienne au nord, et hydroélectrique et nucléaire dans les pays ayant fait ce choix.

MacGregor met en garde contre les risques de volatilité des prix et de black-out si la France quittait le marché européen. « Sans marché européen de l’électricité, nous nous exposerions à des prix encore plus volatils, voire à des risques de black-out », affirme-t-elle à La Tribune du dimanche, le 22 juin 2024. La sortie du marché européen pourrait également entraîner des hausses de prix et des problèmes d’approvisionnement, remettant en question la sécurité énergétique du pays. Elle insiste sur le fait que le maintien de ce marché est important pour éviter ces scénarios négatifs pour les consommateurs.

Catherine MacGregor conteste les propos de Bardella

Engie défend également le développement des énergies renouvelables comme une solution viable et bénéfique. Les énergies renouvelables représentent déjà plus de 150 000 emplois en France et ont permis d’éviter l’importation de 910 millions de barils de pétrole, réduisant ainsi la facture énergétique française de 40 milliards d’euros. Grâce aux avancées technologiques, ces énergies sont devenues moins coûteuses et plus rentables.

La déclaration de Catherine MacGregor intervient en réponse aux propositions de Jordan Bardella, président du Rassemblement national, qui souhaite renégocier les règles de tarification de l’électricité avec Bruxelles. Celui qui espère devenir Premier ministre à l’issue des élections législatives anticipées estime que cela permettrait de réduire les factures d’électricité de 30 %. Cependant, selon MacGregor, remettre en cause le marché européen augmenterait les risques pour la France. Elle rappelle que ce marché a assuré l’approvisionnement énergétique en période de crise, prouvant ainsi son utilité et son efficacité.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
L'électrique se démarque ! En septembre 2023, alors que le marché des véhicules d'occasion baisse, les voitures électriques tirent leur épingle du jeu avec des chiffres époustouflants. Les voitures électriques d'occasion ont surpassé les hybrides rechargeables en termes de ventes…
jeu 29 Fév 2024
L'Alberta, leader canadien de l'énergie renouvelable, impose de nouvelles règles qui pourraient changer la donne. L'Alberta produit plus de 80% de la production totale de pétrole du Canada À l'aube d'une ère plus verte, l'Alberta décide de poser des garde-fous. La…
mar 13 Déc 2022
Ce n’est pas l’objectif qui avait été fixé à date, mais tout de même : la France, confrontée à des températures glaciales, peut tout de même compter sur 42 de 56 réacteurs nucléaires pour alimenter en électricité les Français. Pour…
ven 5 Jan 2024
L'Allemagne, géant industriel européen, montre l'exemple dans sa bataille contre le changement climatique. Avec des émissions de CO2 au plus bas depuis 70 ans, le pays démontre qu'une transition énergétique ambitieuse est non seulement possible, mais aussi efficace.    …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.