Allemagne : les renouvelables fournissent 49 % de l’électricité au premier semestre 2022 - L'EnerGeek

Allemagne : les renouvelables fournissent 49 % de l’électricité au premier semestre 2022

allemagne renouvelables fournissent 49 ectricite premier semestre 2022 - L'Energeek

Ce 5 juillet 2022, le bilan de la consommation électrique du premier semestre 2022 en Allemagne révèle que les renouvelables en ont fourni 49 %, soit 6 % de plus qu’en 2021, grâce à des conditions météorologiques particulièrement favorables.

Avec 49 % de l’électricité consommée au premier semestre 2022 en Allemagne, les renouvelables s’approchent de leur record de 2020

Le premier semestre 2020 était un record pour l’électricité en Allemagne : dans un contexte marqué par une nette baisse de la consommation électrique, à cause des mesures de confinement, les renouvelables avaient couvert 50,2 % de cette consommation.

Cette part était retombée à 43 % au premier semestre 2021, en raison d’une hausse de la consommation et de conditions météorologiques peu favorables. Mais, dans un communiqué publié ce 5 juillet 2022, la Fédération allemande des industries de l’énergie et de l’eau (BDEW) et le Centre de recherche sur l’énergie solaire et l’hydrogène (ZSW) révèlent que les renouvelables se sont approchés, au premier semestre 2022, de ce record, en couvrant 49 % de l’électricité consommée.

Ces chiffres ont été calculés conformément aux exigences de l’Union européenne, qui détermine la part de marché des différentes sources d’électricité à partir de leur utilisation et non leur production. Cette bonne performance s’explique par un plus grand rayonnement solaire et des vents plus forts, selon le ZSW et la BDEW.

Quand les syndicats renouvelables mettent dans le même sac nucléaire et combustibles fossiles

Dans le détail, la consommation électrique allemande a baissé de 0,8 % entre le premier semestre 2021 et le premier semestre 2022, pour atteindre 281 TWh. Dans le même temps, la production électrique a connu une hausse de 1,7 % sur la même période, pour monter à 298 TWh. L’Allemagne est donc, sur ce premier semestre, exportatrice nette d’électricité à hauteur de 17 TWh.

La production renouvelable s’est élevée à 139 TWh, en hausse de 13,5 % par rapport à 2021, dont 59 TWh pour l’éolien, 33 TWh pour le photovoltaïque, 24 TWh pour la biomasse et12 TWh pour l’éolien en mer.

La production d’électricité issue des sources « conventionnelles », nucléaire, charbon et gaz, représente 159 TWh, en baisse de 6,7 % par rapport au premier semestre 2021, essentiellement à cause de la fermeture de nouveaux réacteurs nucléaires.

On peut toutefois s’interroger sur la pertinence de mélanger ces trois sources d’électricité, dont l’une est pratiquement décarbonée (le nucléaire), quand les deux autres émettent d’importantes quantités de CO2.

Le communiqué émanant d’organismes en lien avec les renouvelables, cette volonté de mettre « dans le même sac » nucléaire et combustibles fossiles n’a toutefois rien de très étonnant.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 10 Fév 2014
Le CGSP (Commissariat général à la stratégie et à la prospective)  est revenu dans un récent rapport sur la crise de l'électricité dans l'Union Européenne. Trois éléments ont été souligné comme étant des limitations aux ambitions énergétiques de l'Union. Ces…
jeu 11 Juin 2015
L'ONG Africa Progress Panel, dirigé par l'ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, a profité du Forum Économique Mondial qui s'est déroulé du 3 au 5 juin dernier en Afrique du Sud, pour dévoiler un rapport sur l'électrification en Afrique.…
mer 19 Mar 2014
Après les tours du monde de l'avion SolarImpulse et d'un catamaran 100% solaire, l'énergie photovoltaïque va peut être permettre à un projet encore plus fou de voir le jour.  Le Suisse Raphaël Domjan, qui était déjà aux commande du bateau…
sam 28 Nov 2015
En France, l’hydroélectricité est la première source d’énergie renouvelable. Afin d’adapter et de développer ce pilier du mix énergétique décarboné, plusieurs innovations sont à présent envisagées. Des micro-barrages aux hydroliennes fluviales, tous les énergéticiens d’Europe cherchent à étendre leurs capacités…

COMMENTAIRES

  • Des réacteurs nucléaires sont fermées, donc la part relative restante des ENRi (ET des ressources fossiles) augmente.

    C’est dingue ça, on s’en serait jamais douter !!!

    En valeur absolue, la production augmente par rapport à 2021, MAIS PAS par rapport à 2020.
    En 2 ans, les ENRi n’ont donc pas progressé en Allemagne.

    A voir cela donnera sur une année pleine, peut être qu’on ne sera même pas en progression par rapport à 2021…..

    Répondre
  • “On peut toutefois s’interroger sur la pertinence de mélanger ces trois sources d’électricité, dont l’une est pratiquement décarbonée (le nucléaire), quand les deux autres émettent d’importantes quantités de CO2.”

    Il sont pourtant bien dans un même sac : Celui des ressources prises à la Terre et que l’on transforme en chaleur !

    Répondre
  • Ces curieux comme tous ces petits coqs français qui sont quotidiennement sauvés du blackout par l’Alleamgne peuvent lui baver dessus….. C’est vrai qu’on ne vous pardonnera jamais le bien que vous faites.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.