Energies renouvelables : l'Allemagne révise à la hausse ses ambitions - L'EnerGeek

Energies renouvelables : l’Allemagne révise à la hausse ses ambitions

L'Allemagne revoit à la hausse ses objectifs pour les énergies renouvelables

En octobre dernier, l’Allemagne a annoncé de nouveaux objectifs pour développer ses énergies renouvelables. L’état fédéral veut augmenter la part de son électricité produite par les énergies renouvelables. Il est déjà un des pays européens les plus performants en la matière.

Nouveaux objectifs d’énergies renouvelables en Allemagne

L’Allemagne vient de réviser ses objectifs en matière d’énergies renouvelables. Et le gouvernement d’Angela Merkel a décidé d’afficher d’importantes ambitions en la matière. Le gouvernement a dévoilé ces révisions lors de la présentation de sa nouvelle loi sur les énergies renouvelables. Il s’agit plus ou moins d’un équivalent à la PPE française.

Cette feuille de route doit fixer les objectifs de transition énergétique à atteindre dans les prochaines années. L’Allemagne comptait ainsi atteindre 50% d’énergies renouvelables dans son mix électrique à l’horizon 2030. L’objectif est revu à la hausse avec désormais une part attendue de 65%. Le gouvernement fédéral précise qu’il s’agit là d’un palier intermédiaire. L’Allemagne vise la neutralité carbone de sa production électrique à l’horizon 2050.

Pourquoi un tel changement ? Il est vrai que les énergies renouvelables ont enregistré de très bonnes performances sur les trois premiers trimestres 2020. Mais surtout, le gouvernement souhaite s’engager plus avant dans la transition énergétique avant les élections de 2021. La transition énergétique, qui est l’un des chevaux de bataille de la chancelière Merkel, est devenue un enjeu politique important pour les différents partis. D’autant plus depuis qu’Angela Merkel a initié la sortie du charbon pour 2038.

2020 : une bonne année pour l’électricité verte en Allemagne

Sur l’ensemble des trois premiers trimestres 2020, l’Allemagne a vu sa production d’électricité issue des énergies renouvelables progresser. Elle atteint 46%, contre 41% en 2019. Pour rappel, l’objectif de l’Union Européenne est d’atteindre 40% d’électricité verte à l’horizon 2030. L’Allemagne peut d’ores et déjà se targuer d’avoir atteint cet objectif.

Dans le détail, l’électricité verte est principalement assurée par la filière de l’éolien. Elle représente à elle seule un quart du mix électrique de l’Allemagne. Le chiffre de l’énergie solaire est plus modeste, avec une participation dans la production électrique à hauteur de 11%.

65% d’électricité verte en 2030 : est-ce réalisable ?

La révision des objectifs allemands a été accueillie avec un enthousiasme mitigé. Si les ONG de défense de l’environnement allemandes se félicitent de la politique prônée par Berlin, d’autres voix se font entendre pour dénoncer un projet irréaliste.

Dans une analyse publiée le 7 octobre, le cabinet GlobalData estime que les nouveaux objectifs allemands ne sont pas tenables. Pour les atteindre, l’Allemagne devrait augmenter son parc solaire “d’au moins 2 GW par an et l’éolien terrestre d’au moins 3 GW par an”. C’est une cadence de déploiement largement supérieure à celle que connaît actuellement l’état fédéral. Par ailleurs, une telle augmentation des infrastructures de production a un coût très élevé.

Dernière ombre au tableau : la performance des énergies renouvelables en Allemagne est particulièrement irrégulière. Certes, l’année 2020 enregistre une belle progression de la production d’électricité verte. Mais les conditions météo étaient favorables aux ENR. Plus globalement, la météo allemande est moins à l’avantage des énergies renouvelables. Seules deux régions allemandes (la Bavière et le Bade-Wurtemberg) bénéficient d’une irradiation solaire annuelle suffisante pour déployer du photovoltaïque. La production d’énergie solaire enregistre ainsi de fortes disparités entre l’été et l’hiver. Entre l’été et l’hiver, la production mensuelle d’énergie solaire varie en moyenne de 80%.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 23 Mai 2013
Le barrage hydroélectrique de Voulgans est situé sur la rivière de l’Ain, dans le Jura. D’une puissance de 262 MW, ce barrage voûte a été mis en service en 1970. Sa hauteur est de 135m, pour 425m de longueur. Son…
jeu 5 Avr 2018
Publiées mardi 3 avril 2018 par l’Association portugaise des énergies renouvelables, les dernières données fournis par le gestionnaire du réseau électrique portugais Redes Energeticas Nacionails (REN) pour le mois de mars 2018 sont des plus prometteuses. Le Portugal aurait produit…
mer 9 Nov 2016
Entre la remise en cause de l'accord de Paris sur le climat, la levée des restrictions à la production d'énergies fossiles et la suppression de l'Agence américaine de protection de l'environnement, la politique climatique et environnementale de Donald Trump est…
lun 29 Fév 2016
Une équipe de chercheurs de chez Microsoft travaille depuis trois ans sur un projet baptisé Microsoft Natick qui vise à déterminer la faisabilité technique d’un nouveau type de data center, capable d’être immergé pour de longues périodes au fond de…

COMMENTAIRES

  • Tien pas de commentaires pisse-vinaigre des nucléocrates de service ?
    Ils font profil bas dirait-on. C’est fini les quolibets sur la transition énergétique allemande ?

    Répondre
  • la dernière phrase de cet article est mal formulée ça peut se comprendre au choix comme l ‘hiver la production est 20% de celle de l ‘été, ou l’été la production augmente de 80% par rapport à l’hiver ce qui ne donne pas du tout la même chose!
    Il vaudrait mieux ecrire:
    Entre l’été et l’hiver, la production mensuelle d’énergie solaire varie dans un facteur 5
    Ce qui est sans ambiguïté.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.