En Europe, 6 % des émissions totales de CO2 sont liées aux véhicules lourds, soit 25 % des émissions globales du secteur routier. Une part que l’Union européenne souhaite réduire très fortement dans la décennie à venir. Pour tenter de décarboner leurs flottes, les acteurs du secteur fourbissent leurs armes et avancent leurs solutions. Parmi elles, le bio-GNL s’affirme comme une piste ...