En pleine COP26, Nantes accueille les Assises des énergies renouvelables citoyennes - L'EnerGeek

En pleine COP26, Nantes accueille les Assises des énergies renouvelables citoyennes

cop26 nantes assises energies renouvelables citoyennes - L'Energeek.jpg

Ce lundi 8 novembre 2021 se tenait, à Nantes, la seconde édition des Assises des énergies renouvelables citoyennes. Organisé par l’Ademe, Énergie Partagée, la Banque des Territoires et la Région Pays de la Loire, cet événement a permis de faire se rencontrer des porteurs de projet, des acteurs de terrain et des spécialistes des dispositifs d’accompagnement, afin de soutenir la production d’électricité locale et citoyenne en France.

Seconde édition des Assises des énergies renouvelables citoyennes, à Nantes, ce 8 novembre 2021

A Glasgow (Royaume-Uni), la COP26, qui s’achève ce 12 novembre 2021, est entrée dans sa dernière ligne droite pour tenter de finaliser des engagements et des feuilles de route plus ambitieux au niveau mondial, afin de répondre à l’urgence climatique.

En France, ce lundi 8 novembre, à Nantes, la seconde édition des Assises des énergies renouvelables citoyennes réunissait associations, coopératives et entreprises citoyennes, professionnels de l’énergie renouvelable, organismes de soutien ou d’encadrement.

La production locale d’électricité renouvelable pilotée par des groupes citoyens a le vent en poupe en France et, si ces initiatives ne pourront pas assurer seules la transition énergétique de la France, produire davantage d’électricité décarbonée est une pierre à l’édifice de la lutte contre le changement climatique.

Ces Assises ont permis aux porteurs de « projets d’énergies renouvelables à gouvernance locale développés au plus près des territoires » de présenter l’avancée de leurs réalisations. Elles étaient également l’occasion, pour l’Ademe, Énergie Partagée, la Banque des Territoires et la Région Pays de la Loire, organisateurs de l’événement, de détailler leur « programme pragmatique et mode d’emploi pour monter un projet, riche d’exemples de terrain et de paroles d’élus », afin de soutenir la réalisation de nouvelles initiatives citoyenne en la matière.

La production d’énergie citoyenne produit de l’électricité renouvelable correspondant à la consommation de 900 000 personnes

Plusieurs tables rondes et stands permettaient notamment de se renseigner sur les feuilles de route types d’un projet d’EnR citoyen, les dispositifs d’accompagnement (financiers ou techniques), les professionnels locaux reconnus ou les moyens de financement.

Pour Energie Partagée, l’énergie renouvelable citoyenne est “une réappropriation de l’énergie par les citoyens, non seulement financièrement par leur implication au capital de ces projets de territoires, mais aussi par une participation active aux réflexions de fond qui composent une transition énergétique durable et partagée “. En fonction du type de projet, l’électricité produite par les groupes citoyens peut être revendue sur le réseau ou consommée sur place, dans une logique d’autoconsommation.

Selon les chiffres d’Energie Partagée, la France compte actuellement 256 projets citoyens d’énergies renouvelables labellisés, dont 142 en fonctionnement, pour un total de 513,2 MWc installés pour l’électricité (dont 370,8 MWc pour l’éolien et 140,7 MWc pour le photovoltaïque), et 21,1 MWc pour la pchaleur, produisant plus de 1 000 GWh d’électricité par an, équivalent à la consommation électrique (hors chauffage et eau chaude sanitaire) de près de 900 000 personnes.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 23 Jan 2014
Selon une étude réalisée par le groupe financier américain Bloomberg New Energy Finance, les investissements dans les énergies renouvelables auraient reculé de 12% à travers le monde pour l'année 2013 : ils ont été de 254 milliards de dollars contre…
lun 13 Fév 2017
En visite dans l'Isère le 9 février dernier à l'occasion de la signature d'un nouveau partenariat entre l'Etat et la Métropole grenobloise dédié à la transition énergétique, la ministre de l'Environnement et de l'Energie a annoncé le lancement prochain d'un nouvel…
jeu 14 Déc 2017
Considérant l’innovation technologique et sociale (comprendre ici les nouveaux modèles économiques et sociales plus responsables) comme la base d’une transition énergétique harmonieuse, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) veut soutenir et promouvoir les initiatives durables portées…
mer 22 Fév 2017
Soucieuse, comme chaque territoire insulaire, de développer les énergies renouvelables et de mieux maîtriser l'évolution de sa demande en électricité, la Corse accuse pourtant un léger retard dans le déploiement des chauffe-eaux solaires et souhaiterait y remédier via la mise…

COMMENTAIRES

  • Bonnes idées, mais il va falloir apprendre à produire sans subvention, sinon c’est trop facile….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.