Bilan électrique 2019 de RTE : consommation et production en baisse en France

Bilan électrique 2019 de RTE : consommation et production en baisse en France

Ce mercredi 12 février 2020, RTE a publié son bilan électrique 2019. Le document montre que la consommation d’électricité a encore baissé de 0,5% en 2019 en France, atteignant son plus bas niveau depuis dix ans. Dans une année marquée par une production nucléaire et hydraulique en baisse et par le développement des nouvelles EnR, la production d’électricité totale est en recul de 2%. Les émissions de CO2 ont baissé de 6%, grâce à un recours accru aux centrales à gaz.

En 2019, la production d’électricité en France a baissé de 2%

Le bilan électrique 2019 dévoilé ce 12 février 2020 par RTE confirme des tendances lourdes du mix électrique français, tout en étant représentatif des contingences de cette année particulière.

La production d’électricité a ainsi baissé de 2% en 2019 en France par rapport à 2018. L’année a été difficile pour les centrales nucléaires, avec d’importants problèmes de disponibilité (nombreuses visites décennales, centrales arrêtés suite aux séismes), qui ont provoqué une baisse de la production nucléaire de 3,5%, à 379 TWh. L’hydro-électricité a souffert de pluies peu abondantes, provoquant une baisse de la production de 12,1%.

Heureusement, la plus grande part de cette baisse a pu être compensée par une forte hausse de production des nouvelles EnR, bioénergies (+3,3%), solaire (+7,4%) et, surtout, éolien (+21,2%). Le recours aux centrales thermiques, notamment pour répondre aux pointes, a tout de même également augmenté de +9,8%, avec 42,6 TWh.

Pour autant, les émissions de CO2 liées à la production d’électricité ont reculé de 6%, grâce à un recours accru au gaz naturel (+23,8 % à 38,6 TWh, 90,6% de l’ensemble de la production thermique), et une chute du charbon (-71,9 %).

Ce bilan électrique 2019 dessine une transition énergétique en cours

Autre indicateur d’importance : la consommation d’électricité est à son plus bas niveau depuis dix ans. Avec 474 TWh, elle a encore baissé de 0,5%. Ce recul est à la fois structurel (renforcement des efforts d’efficacité énergétique) et conjoncturel (baisse de la croissance économique et mouvements sociaux).

Production en baisse de 2%, consommation en baisse de 0,5% : cela signifie que les exportations nettes d’électricité de la France ont diminué en 2019. Le solde des échanges d’électricité demeure toutefois largement positif pour la France à 55,7 TWh, mais avec des prix du marché en chute libre – 39,45 euros par mégawattheure (€/MWh) en 2019 contre 50,2 €/MWh en 2018.

Au final, ce panorama présente une transition énergétique en cours. Ce bilan a d’ailleurs été salué par des responsables de l’ADEME, d’Enedis ou du Réseau Action Climat.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 29 Avr 2024
Alors que la fin des tarifs réglementés de vente de gaz a marqué un tournant, la Commission de régulation de l’énergie envisage de prolonger le prix repère du gaz naturel. Le prix repère de la CRE : bien pratique pour…
Après la mise à l'arrêt du projet NEMO, développé par Naval Energies et Akuo Energy en 2018, un groupe de sept entreprises européennes, réuni derrière Global OTEC, lance un nouveau projet de conversion d'énergie thermique des mers (ETM) aux îles…
mar 21 Nov 2023
Un Big Mac, des frites et bientôt... une recharge électrique ultra-rapide pour votre véhicule ! McDonald’s et Izivia viennent d'annoncer leur partenariat pour le déploiement de plus de 200 bornes de charge dans les restaurants de l'enseigne américaine d'ici 2025…
ven 5 Avr 2024
Le chèque énergie 2024 n'a pas été reçu par un million de bénéficiaires. La cause ? Un incident administratif qui transforme tout cela en casse-tête. Chèque énergie : un oubli de mise à jour et tout s'annule Le lancement du…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.