Etats-Unis : Donald Trump ouvre grand la voie aux forages offshore

Etats-Unis : Donald Trump ouvre grand la voie aux forages offshore

plateforme_petroliere-etats-unis

Donald Trump poursuit son travail de « détricotage » de la politique énergétique menée par son prédécesseur. Le Président américain a fait part jeudi 4 janvier 2017, de son intention d’ouvrir la quasi-totalité des eaux littorales des Etats-Unis à l’exploitation du pétrole et du gaz offshore, y compris au large de la Californie, de la Floride et de l’Arctique.

Désireuse de revenir sur l’interdiction des programmes d’exploration et de production dans plus de 94% des zones exploitables sur le territoire américain prise par Barack Obama, l’administration Trump a dévoilé jeudi dernier, son nouveau programme quinquennal de gestion des ressources maritimes en énergie. Applicable dès 2019, il consisterait à autoriser les forages sur 90% des eaux côtières américaines qui abritent près de 98% des ressources encore inexploitées en pétrole et en gaz situées dans le domaine fédéral.

Pour rappel, Barack Obama, qui avait fait de la lutte contre le changement climatique l’une de ses priorités, avait interdit un mois avant la fin de son mandat, tout nouveau forage de gaz ou de pétrole dans de vastes zones de l’océan Arctique. M. Obama s’était appuyé pour cela sur une loi de 1953 (Outer Continental Shelf Lands Act) qui donne aux présidents le pouvoir de protéger les eaux fédérales de toute exploitation d’hydrocarbures et avait déjà été utilisée par plusieurs de ses prédécesseurs, dont Dwight Eisenhower et Bill Clinton.

47 autorisations de forages prévues aux Etats-Unis dans les 5 prochaines années

Mais Donald Trump ne l’entend pas de cette oreille et prévoit de revenir sur ces interdictions par décret afin, selon ses termes, « de permettre un développement responsable des zones offshore qui fera rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat et créera des emplois pour nos travailleurs ». Les autorités américaines envisagent dans un premier temps d’accorder 47 autorisations de forage sur une période de cinq ans, a précisé le ministre des Ressources naturelles Ryan Zinke lors d’une conférence téléphonique, en soulignant que les dispositions actuelles ne permettent l’exploitation que dans 6% des zones maritimes concernées. Sur les 47 licences, 19 seraient accordées au large des côtes de l’Alaska, 7 sur celles du Pacifique, 12 dans le Golfe du Mexique et 9 dans l’Atlantique.

Le gouvernement devra néanmoins faire face à une opposition féroce dans ce domaine. Une motion a d’ores et déjà été adoptée dans le comté de Los Angeles en Californie, pour faire barrage à ce projet de décret, et de nombreuses organisations de défense de l’environnement ont dénoncé cette mesure. « L’expansion des forages offshore rencontre une forte opposition émanant des représentants des deux partis (républicain et démocrate) des communautés littorales tout comme des gouverneurs d’Etats comme le New Jersey, la Caroline du Nord et du Sud, la Virginie et la Floride », a réagi le Sierra Club, l’une de ces principales organisations.

Crédits photo : Berardo62

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 11 Jan 2018
En déplacement dans les départements du Val d’Oise et de l’Eure vendredi 5 janvier 2018, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a détaillé le dispositif du chèque énergie qui remplacera les tarifs sociaux…
jeu 20 Avr 2017
Si la Maison Blanche n'a pas encore pris de décision officielle concernant l'adhésion des Etats-Unis à l'accord de Paris, la préférence du président Donald Trump et de ses partisans ne fait guère de doute. Interviewé vendredi 14 avril 2017 sur…
jeu 28 Jan 2016
Selon un communiqué officiel publié par le gouvernement chinois le mardi 19 janvier dernier, la production d'électricité en Chine a reculé en 2015 pour la première fois depuis plusieurs décennies. Une tendance qui reflète, outre la contraction actuelle de la…
jeu 18 Mai 2017
Vous habitez dans une zone coupée du monde ou non interconnectée au réseau électrique national et vous souhaiteriez éviter le recours systématique à votre groupe électrogène énergivore et polluant ? La start-up française Powidian propose désormais une solution clé en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *