La Commission de régulation de l'énergie veut accélérer le développement des smart grids - L'EnerGeek La Commission de régulation de l'énergie veut accélérer le développement des smart grids - L'EnerGeek

La Commission de régulation de l’énergie veut accélérer le développement des smart grids

Le régulateur du marché énergétique français a détaillé dans un communiqué publié mercredi 21 décembre dernier, de nouvelles recommandations dans le but de promouvoir le développement des réseaux électriques intelligents dans l’Hexagone. La CRE estime que ces nouvelles technologies permettront à terme de gagner en efficacité et de réduire la facture des consommateurs.

Les smart grids ou « réseaux électriques intelligents » ont un rôle de premier ordre à jouer dans la transition énergétique française, en permettant de prendre en compte à la fois les services d’efficacité énergétique, l’autoproduction renouvelable, les synergies entre les réseaux d’électricité, de gaz et de chaleur, et les actions des usagers dans la gestion de leurs consommations. La Commission estime dans ce cadre comme essentiel d’encourager leur développement à l’échelle des quartiers, des villes et des régions et propose pour cela 17 nouvelles recommandations aux opérateurs du marché énergétique.

Lire aussi : Le gouvernement veut accélérer le déploiement des smart grids

« L’objectif est de faire passer les smart grids du stade d’expérimentation à celui du déploiement industriel, en métropole comme dans les territoires non interconnectés aux réseaux nationaux« , a indiqué la CRE dans un communiqué. Parmi ces recommandations, on retrouve notamment celle d’une meilleure coordination en matière de publication et d’exploitation des données de consommation, une question qualifiée de fondamentale. « Il s’agit de mettre à disposition des consommateurs, des collectivités locales et de l’ensemble des acteurs concernés, des données homogènes et cohérentes pour faciliter leur utilisation« , a expliqué la commission.

D’autres recommandations visent à encourager le développement de nouvelles technologies et de nouveaux services, à améliorer l’exploitation des réseaux publics d’électricité et de gaz ou encore à augmenter la performance globale du système électrique et sa stabilité.

Lire aussi : Smart Grids : la Bretagne et les Pays-de-la-Loire veulent renforcer leur coopération

Crédits photo : CRE

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 13 Août 2013
D’après les chiffres publiés en 2011 par l’observatoire des énergies renouvelables Observ’ER, le mix électrique autrichien est largement dominé par les énergies renouvelables qui représentent en effet 68,8% de la production autrichienne d’électricité. En 2011, la production d’électricité autrichienne s’élevait…
ven 20 Jan 2017
Si le gestionnaire du réseau électrique français RTE reste sous forte vigilance du fait des très faibles températures qui se sont abattues sur l'Hexagone ces derniers jours, il ne devrait pas y avoir de délestage volontaire pour autant. La ministre…
mar 4 Juin 2013
Les gestionnaires des réseaux électriques français et irlandais ont annoncé hier avoir conclu un protocole d’accord portant sur la construction d’une interconnexion électrique sous-marine longue de 600 km. RTE (Réseau de transport d'électricité) et EirGrid (groupe gérant le réseaux irlandais…
mer 13 Fév 2013
En France, on dénombre plus d’un million de kilomètres de lignes électriques. Il en existe quatre types, chacun ayant ses propres caractéristiques. Le réseau électrique peut être facilement comparé à un réseau routier, il a ses autoroutes, ses voies nationales…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *