Smart Grids : la Bretagne et les Pays-de-la-Loire veulent renforcer leur coopération - L'EnerGeek

Smart Grids : la Bretagne et les Pays-de-la-Loire veulent renforcer leur coopération

lignes_electriques_photob_barbetA l’occasion de la cinquième édition du salon Smart Grids, qui se tenait du 27 au 28 mai à Paris, les régions Bretagne et Pays-de-la-Loire ont indiqué vouloir renforcer leur coopération en matière de réseaux électriques intelligents.

Mercredi 15 avril, un appel à projets sur les réseaux intelligents était lancé conjointement par les ministères de l’Économie et de l’Énergie dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle. Très tôt, les territoires atlantiques ont montré leur intérêt.

Parmi eux, la Bretagne et les Pays-de-la-Loire, qui ont décidé de répondre à l’appel et de créer ensemble un grand réseau électrique intelligent pour l’Ouest. Nom de code : Smile (SMart Ideas to Link Energies).

Ce sont les Conseils régionaux des deux régions, ainsi que neuf syndicats départementaux d’électricité, qui ont déposé la candidature. Au total, environ 70 entreprises – grands groupes comme start-up – devraient collaborer à cet appel à projets. En cas de succès, quelque 300 millions d’euros pourraient être investis entre 2017 et 2019.

Les deux régions de l’Ouest ne manquent ni d’atouts (climatiques) ni de volontarisme (politique) pour opérer leur transition énergétique. Les exemples fourmillent : projet Solenn à Lorient, bureaux intelligents à Vannes, futur quartier autonome de Kerlann à Rennes, énergies renouvelables intégrées au réseau de distribution vendéen

Crédits photo : Barbet

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
lun 13 Fév 2017
En visite dans l'Isère le 9 février dernier à l'occasion de la signature d'un nouveau partenariat entre l'Etat et la Métropole grenobloise dédié à la transition énergétique, la ministre de l'Environnement et de l'Energie a annoncé le lancement prochain d'un nouvel…
jeu 2 Jan 2020
Le ministère de la Défense d'Israël a enfin donné son accord mercredi 1er janvier 2020 pour l'installation de centaines d'éoliennes dans le nord du pays, à proximité des frontières avec le Liban et la Syrie. Un signe que le pays…
mar 18 Fév 2020
Bonne nouvelle : l'éolien a encore progressé en Europe en 2019, où il a couvert 15% du mix électrique. Ce chiffre fait partie des résultats publiés lundi 6 février par l'association WindEurope. Une bonne nouvelle qui ne doit toutefois pas…
lun 7 Août 2017
Coupable selon le groupe Allemand Siemens d’avoir détourner quatre turbines de production électrique vers la Crimée, la Russie s’est vue imposer vendredi 4 août 2017, de nouvelles sanctions de la part de la Commission européenne. Trois personnes, dont le vice-ministre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.