Voiture électrique : changement surprise des tarifs de Bélib à Paris - L'EnerGeek

Voiture électrique : changement surprise des tarifs de Bélib à Paris

etats-unis joe biden cap voiture electrique sans tesla - L'Energeek

Belib, le service de recharge de voitures électriques à Paris, change brutalement ses tarifs, alors que la nouvelle grille venait d’entre en vigueur début janvier 2023. C’est la pression des clients qui a fait céder TotalEnergies, qui opère le service.

 

De combien la fréquentation des bornes de charge Belib a donc chuté depuis le début de l’année ? On ne le saura sans doute jamais, mais c’est sans doute cela qui a poussé TotalEnergies, qui opère le service, à revoir totalement sa grille tarifaire. Les nouveaux tarifs, en vigueur depuis début janvier, doublaient, pour faire simple, le prix d’une recharge.

Belib parlait d’une augmentation allant de + 27 % à + 100%, mais dans la réalité, c’était bien un doublement quasi systématique qui frappait les utilisateurs du réseau. Rendant la recharge d’une voiture électrique aussi chère, voire, plus chère, qu’un plein d’essence !

La conséquence de ces revirements, c’est qu’en définitive, la nouvelle grille tarifaire est plus juste. Elle établit en effet désormais la facturation du service au kWH consommé. Jusqu’ici, Belib facturait un temps d’occupation de la borne, indépendamment de l’énergie récupérée par la voiture électrique. Régulièrement, cette tarification posait problème, avec des bornes bridées, ou en panne, qui ne délivraient pas ou peu de watts, mais facturaient pourtant leur utilisation au « prix fort ». Dans certaines situations, le kWh sur une borne « lente » (7 KWh) était facturé.. 1 euro, ou plus encore !

Avec la nouvelle grille, le KWH est facturé à 35 centimes (en charge lente) soit un peu plus à peine que l’ancien tarif, quand «tout allait bien ». A ce tarif s’ajoute cependant une redevance d’occupation, fixée à 0 1,40 € de l’heure, facturée par tranches de 15 minutes. U tarif à comparer aux… 8 euros de l’heure réclamés sur les places de stationnement, dans le centre de Paris !

Cette nouvelle tarification crée cependant un nouveau risque : celui de voir les stations de charges utilisées comme des places de stationnement classiques. En effet, à 1,40 €  contre 8 € de l’heure, il est tentant de stationner son véhicule électrique ou hybride plusieurs heures devant la borne, même avec la batterie chargée !  Dans certains quartiers totalement ingarables, seules les stations de charge affichent des places libres, régulièrement squattées par des voitures thermiques, qui ne risquent d’ailleurs pas grand chose.

 

En définitive, il reste donc possible financièrement de charger sur le réseau Belib avec ces nouveaux tarifs. Mais les 17 000 usagers (ce qui est très peu) sont désormais échaudés..

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
jeu 24 Fév 2022
Le marché de la voiture électrique est en plein boom. Les ventes mondiales en 2021 se sont portées à 5,6 M d’unités, dépassant de plus de 2 M le record de l’année précédente. La question du mode de recharge devient par conséquent…
lun 13 Nov 2023
À l'aube de décembre 2023, le secteur énergétique français s'apprête à connaître une nouvelle évolution tarifaire dans le domaine du gaz naturel. Selon les dernières publications de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), les tarifs du gaz naturel connaîtront…
L'augmentation des prix de l'électricité en février 2024 a secoué les budgets de nombreux Français. Selon une enquête de Rothelec, plus de la moitié des ménages prévoient de réduire encore davantage leur consommation et se tournent de plus en plus…
lun 28 Nov 2022
Il ne faudrait pas s’inquiéter autant des risques de coupures d’électricité cet hiver, d’après la présidente de la Commission de régulation de l’énergie. Qui est beaucoup plus préoccupée par l’hiver 2023. Interviewée par BFM Business, Emmanuelle Wargon, présidente de la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.