Taxe sur les superprofits : TotalEnergies menace d’arrêter sa remise - L'EnerGeek

Taxe sur les superprofits : TotalEnergies menace d’arrêter sa remise

prime carburant

Personne n’était dupe : la remise consentie par TotalEnergies sur les carburants à la pompe, d’un montant exceptionnel de 30 centimes d’euro, depuis le 1er septembre, était destinée à éloigner la menace d’une taxation exceptionnelle sur les super profits.

« Nous en faisons déjà beaucoup et si nous devions encore augmenter notre part d’impôts, nous serons contraints de baisser notre partie d’aide volontaire pour les automobilistes ». C’est ce qu’a déclaré le patron de TotalEnergies, Patric Pouyanné, lors d’une audition parlementaire.

La menace d’une taxation sur les superprofits, qui venait un temps de France, arrive désormais de l’étranger. La Commission européenne y réfléchit. Même l’ONU, par la voix de son secrétaire général, Antonio Guterres, appelle a la mise en place d’une telle taxe. Une taxe ciblant les producteurs d’énergies fossiles.

Les remises sur le carburant disparaîtront le 1er janvier 2023

Actuellement, la remise de 30 centimes accordée par TotalEnergies à la pompe s’ajoute à la remise gouvernementale de 20 centimes. Les deux cumulés ont fait considérablement chuter le prix du carburant. Il est désormais possible de trouver du SP95-E10 à 1,30 € ! Alors qu’au plus haut, voici quelques mois, le SP95-E10 chatouillait allègrement les 2,20 €.

Rappelons qu’à partir du 1er novembre, la remise gouvernementale chutera de 10 centimes. Celle de TotalEnergies devrait passer à la même date de 30 à 20 centimes. Au 1er janvier 2023, les deux remises sur le prix du carburant doivent totalement disparaître. Au risque de déclencher une nouvelle contestation, comme celle des Gilets Jaunes, provoquée par la hausse de quelques centimes de la taxe carbone, en 2018.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mar 27 Nov 2018
Après le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire civil iranien le 8 mai 2018, beaucoup d'incertitudes pèsent sur le secteur de l'énergie.  En effet, les sanctions de Washington contre Téhéran risquent de durablement bouleverser les relations internationales. En…
ven 30 Nov 2018
Entrant dans la composition des éoliennes, l'aluminium pèse sur leur bilan carbone. Si l'entreprise Rusal assure produire un aluminium « vert », les sanctions américaines qui pèsent sur elle pourraient contraindre les entreprises européennes à se tourner vers des fournisseurs chinois, bien…
mar 18 Sep 2018
Transformer une ancienne centrale à charbon en centre de stockage d’énergie : c’est le pari que vient de réussir Mercedes. Le constructeur allemand, bien décidé à surfer sur la vague de la transition énergétique, est en train de se positionner…
ven 24 Mai 2019
La tenue de la toute première réunion du Conseil défense écologique, ce jeudi 23 mai 2019, est très commentée. Rassemblé derrière Emmanuel Macron, à la veille des européennes, l'exécutif veut conjurer la menace du réchauffement climatique. Pour accélérer la transition…

COMMENTAIRES

  • Ce qui peut se comprendre, mais il vaut mieux taxer le superprofit que laisser TOTAL faire le généreux et de plus désorganiser le marché en détournant les consommateurs des autres distributeurs de carburant à son seul profit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.