Taxe sur les superprofits : TotalEnergies menace d’arrêter sa remise - L'EnerGeek

Taxe sur les superprofits : TotalEnergies menace d’arrêter sa remise

prime carburant

Personne n’était dupe : la remise consentie par TotalEnergies sur les carburants à la pompe, d’un montant exceptionnel de 30 centimes d’euro, depuis le 1er septembre, était destinée à éloigner la menace d’une taxation exceptionnelle sur les super profits.

« Nous en faisons déjà beaucoup et si nous devions encore augmenter notre part d’impôts, nous serons contraints de baisser notre partie d’aide volontaire pour les automobilistes ». C’est ce qu’a déclaré le patron de TotalEnergies, Patric Pouyanné, lors d’une audition parlementaire.

La menace d’une taxation sur les superprofits, qui venait un temps de France, arrive désormais de l’étranger. La Commission européenne y réfléchit. Même l’ONU, par la voix de son secrétaire général, Antonio Guterres, appelle a la mise en place d’une telle taxe. Une taxe ciblant les producteurs d’énergies fossiles.

Les remises sur le carburant disparaîtront le 1er janvier 2023

Actuellement, la remise de 30 centimes accordée par TotalEnergies à la pompe s’ajoute à la remise gouvernementale de 20 centimes. Les deux cumulés ont fait considérablement chuter le prix du carburant. Il est désormais possible de trouver du SP95-E10 à 1,30 € ! Alors qu’au plus haut, voici quelques mois, le SP95-E10 chatouillait allègrement les 2,20 €.

Rappelons qu’à partir du 1er novembre, la remise gouvernementale chutera de 10 centimes. Celle de TotalEnergies devrait passer à la même date de 30 à 20 centimes. Au 1er janvier 2023, les deux remises sur le prix du carburant doivent totalement disparaître. Au risque de déclencher une nouvelle contestation, comme celle des Gilets Jaunes, provoquée par la hausse de quelques centimes de la taxe carbone, en 2018.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mer 14 Fév 2024
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) vient de publier, mardi 13 février 2024, le prix repère du gaz pour le mois de mars 2024.   Prix du gaz : la tendance à la baisse du marché de gros se…
HysetCo, la start-up française spécialisée dans les transports urbains à hydrogène, vient de franchir une étape décisive pour le développement de ses activités grâce à une levée de fonds de 200 millions d’euros, menée par Hy24, son principal actionnaire. Hy24…
mer 5 Oct 2022
Sur le front de l’énergie, au moins une bonne nouvelle : le 5 octobre 2022, la Commission de régulation de l’énergie annonce que les réserves de gaz français sont pleines à 100 %. Si l’on remonte dans le temps, on…
ven 29 Mar 2024
En 2023, l'État français a réduit sa consommation et sa facture énergétique de 150 millions d'euros. Une baisse entamée en 2022 après le début de la guerre en Ukraine Le Premier Ministre Gabriel Attal a annoncé une baisse notable de 150…

COMMENTAIRES

  • Ce qui peut se comprendre, mais il vaut mieux taxer le superprofit que laisser TOTAL faire le généreux et de plus désorganiser le marché en détournant les consommateurs des autres distributeurs de carburant à son seul profit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.