Tesla va construire une usine de batteries en Chine, la deuxième à Shangaï - L'EnerGeek

Tesla va construire une usine de batteries en Chine, la deuxième à Shangaï

tesla va construire usine batteries chine deuxieme shangai - L'Energeek

Le constructeur automobile Tesla a annoncé, le 9 avril 2023, qu’il allait se doter d’une seconde usine en Chine, également à Shangaï, cette fois pour ses batteries Megapack dédiées au stockage d’électricité et à la stabilisation des réseaux électriques. Les liens entre Tesla et la Chine posent question à l’administration Biden, dans un contexte de guerre économique déclarée sur le front des technologies de transition énergétique.

Tesla va se doter d’une usine de batteries Megapack en Chine

Tesla poursuit son développement tous azimuts. Le constructeur de véhicules électriques, porté par des ventes et une rentabilité en très forte hausse, a annoncé, ce 9 avril 2023, son intention de construire une usine de batteries Megapack en Chine, à Shangaï, où il possède déjà une « giga-factory », inaugurée en 2019, d’une capacité de production de 500 000 Model 3/Y par an.

L’information a été révélée par l’agence de presse chinoise Xinhua : selon cette source, l’usine devrait commencer à produire « au deuxième trimestre de 2024 », et disposer d’une capacité de production initiale de 10 000 batteries Megapack par an.

Les Megapack sont des batteries de stockage stationnaire, d’une capacité de 3 MWh chacune, destinées soit à équiper les foyers dotés de panneaux photovoltaïques, soit à être assemblées pour créer des centrales de stockage d’électricité permettant de répondre à l’intermittence des renouvelables, notamment du photovoltaïque, et assurer la stabilité des réseaux électriques.

Cette annonce intervient juste après la présentation par Elon Musk, fondateur du constructeur automobile, d’un ambitieux plan de croissance, assorti de l’annonce de la future construction d’une autre usine, dédiée à l’assemblage de véhicules, près de Monterrey, au Mexique.

De quoi faire tiquer (à nouveau) l’administration Biden

Après des années de déficit, Tesla vient d’enchaîner trois exercices toujours plus bénéficiaires : 720 millions de dollars en 2020, 5,5 milliards de dollars en 2021, 12,5 milliards de dollars en 2022. Le constructeur est porté par la conversion de la mobilité à l’électrique (malgré des véhicules aux prix toujours très élevés, la Model 3, censée être plus « abordable », coûtant toujours 43 000 dollars), ainsi que ses projets liés au stockage et au solaire.

Pas sûr toutefois que cette annonce soit du goût de l’administration Biden (qui n’apprécie par ailleurs que modérément l’opposition frontale du constructeur aux syndicats). Le président des États-Unis a en effet adopté, à l’été 2022, l’Inflation Reduction Act, un plan d’investissement pour le climat s’appuyant sur des subventions très protectionnistes aux renouvelables et aux véhicules électriques.

Le but avoué est de se défaire de la dépendance aux fournisseurs chinois de plusieurs technologies-clés, dont les batteries électriques : voir, dans ce contexte, le champion états-unien de la mobilité 100 % électrique investir à nouveau en Chine devrait relancer les critiques formulées contre Tesla, jugé trop proche de Pékin et de son gouvernement.

En novembre 2022, Joe Biden avait indiqué que les liens de la direction de Tesla  avec les pays étrangers étaient « dignes » d’être examinés.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 21 Déc 2022
20,1 % : c’est le volume de gaz naturel qui n’a pas été consommé en Europe d'août à novembre 2022, comparé à la même période, de 2017 à 2021. Dans le même temps, la consommation d’électricité a chuté de 10…
lun 6 Nov 2023
Les enseignes lumineuses représentent une part non négligeable de la consommation énergétique des villes. En 2019, le Réseau de transport d'électricité (RTE) recensait environ 290.000 publicités lumineuses sur le territoire français, dont 55.000 panneaux publicitaires numériques. Un phénomène d'ampleur qui…
ven 16 Déc 2022
Lundi 12 décembre, plusieurs experts de l’électricité avaient prédit une alerte Ecowatt orange, voire, un risque de délestage. Pourtant, l’indicateur de RTE est resté au vert, et il n’y a pas eu de coupures de courant en France. Mais ce…
lun 22 Jan 2024
La France se prépare à une importante révision tarifaire de l'électricité. Annoncée par Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, en 2023 puis confirmée le 21 janvier 2024 sur TF1, cette hausse des tarifs, effective dès le 1er février 2024, s'inscrit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.