Réforme du marché européen de l’électricité : les grands industriels français applaudissent - L'EnerGeek

Réforme du marché européen de l’électricité : les grands industriels français applaudissent

reforme marche europeen electricite grands industriels francais applaudissent - L'Energeek

La Commission européenne a présenté, ce 14 mars 2023, ses propositions pour réformer le marché européen de l’électricité. Il ne s’agit ni de la rupture réclamée par la France et l’Espagne, ni le statu quoi défendu par l’Allemagne. Les prix de gros resteront indexés, de fait, à ceux du gaz naturel, mais différents mécanismes limiteront la hausse des prix, dont le recours à des contrats de long terme. L’Uniden a d’ailleurs salué, ce 15 mars 2023, une « bonne surprise ».

La Commission européenne dévoile sa réforme du marché européen de l’électricité

Certes, ce n’est qu’une première mouture, amenée à être négociée, amendée, modifiée, discutée par le Parlement et le Conseil européens. Mais la Commission européenne a présenté, ce 14 mars 2023, ses propositions pour réformer le marché européen de l’électricité, après une année 2022 marquée par de très fortes hausses de prix, consécutives notamment à l’explosion des prix du gaz fossile.

La Commission européenne n’a pas suivi les pays, comme la France et l’Espagne, qui réclamaient une refonte en profondeur du marché, afin de rapprocher les prix de l’électricité de leur coût réel, en les découplant notamment de la dernière source injectée sur le réseau (le gaz dans 99 % du temps).

Mais l’exécutif européen n’a pas non plus opté pour un quasi statu quo, comme le demandait l’Allemagne ou les Pays-Bas, inquiets surtout pour la sécurité de l’approvisionnement, plus que pour le niveau des prix.

Le cadre proposé par la Commission veut ainsi accélérer la sortie du gaz du mix électrique européen, en favorisant le renforcement des sources d’électricité décarbonée, y compris d’origine nucléaire. Le texte soutient ainsi les investissements dans les renouvelables, mais aussi dans l’atome civil, incluant les centrales existantes, à la grande satisfaction des pays nucléophiles.

Des mesures visent également à rendre les consommateurs moins exposés aux mouvements à court-terme des prix de l’énergie Le texte autorise notamment les États membres à recourir, en cas de nécessité, à des tarifs réglementés pour les ménages et les petites et moyennes entreprises.

La Commission veut surtout s’appuyer sur des contrats à long terme pour l’électricité décarbonée, entre les États ou les entreprises et les fournisseurs d’électricité, afin de garantir une visibilité des prix, et limiter leur volatibilité.

En France, les industriels gros consommateurs d’électricité saluent notamment la mise en place de contrat de fourniture sur le long terme

Ce dernier point a été salué en France, ce 15 mars 2023, par l’Uniden (Union des industries utilisatrices d’énergies), l’association qui représente 70% de la consommation énergétique industrielle du pays (agroalimentaire, verre, automobile, chimie, ciments, construction, énergie, métaux, papier, transports…), par la voix de son président Nicolas de Warren.

« C’est plutôt une heureuse surprise. On pouvait craindre que la Commission demande une réforme a minima, ayant des difficultés à gérer les tensions entre Etats membres. Elle a, en fait, créé un cadre favorable », a pointé Nicolas de Warren sur BFM Business.

« Ce qui est très important — et c’est un point essentiel par rapport à il y a deux ans– c’est que la Commission a accepté que les industriels et notamment les grands industriels que nous représentons, puissent bénéficier de prix prévisibles sur les dix ou 15 prochaines années » pour pouvoir « se décarboner et investir », conclut-il.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 10 Oct 2023
Il n'y a pas de petites économies, encore moins en période d'inflation. Voici quelques astuces qui peuvent réduire votre consommation de 10 à 15 % par an. Facture d'électricité : ces discrets coupables... Nombre d'appareils consomment de l'énergie à notre…
sam 19 Nov 2022
Le PDG du plus gros producteur d’électricité en Allemagne, Markus Krebber, répondait à une interview de nos confrères des « Echos » du vendredi 18 novembre 2022. S’il se dit confiant pour la fin de l’année et le début de l’année prochaine,…
lun 8 Jan 2024
Le leasing social, lancé en janvier 2024, accélère considérablement l'accès à la mobilité électrique. Avec des offres alléchantes dès 40 € par mois, ce dispositif attire une demande surpassant largement l'offre.         Leasing social : une demande…
jeu 25 Jan 2024
La promesse de Tesla va peut-être enfin bientôt voir le jour : une voiture électrique abordable. Elle pourrait être commercialisée dès 2025.     Une Tesla à 25 000 dollars ! Tesla, le géant de l'automobile électrique, se prépare à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.