Allemagne : les réserves de gaz pleines pour l’hiver, avec quinze jours d’avance - L'EnerGeek

Allemagne : les réserves de gaz pleines pour l’hiver, avec quinze jours d’avance

allemagne reserves gaz pleines pour hiver avec quinze jours avance - L'Energeek

En Allemagne, le gouvernement a annoncé, ce 14 octobre 2022, que le pays avait atteint, avec deux semaines d’avance, son objectif de remplissage à 95 % de ses réserves de gaz, en vue de l’hiver 2022-2023. De quoi disposer de deux mois de consommation d’avance. Une prouesse réalisée malgré l’arrêt des livraisons de gaz russe, mais à un coût financier extrêmement élevé.

Les réserves de gaz en Allemagne remplies à 95,14 %

L’Allemagne a terminé de remplir ses réserves de gaz fossile pour l’hiver prochain. Le pays s’était donné jusqu’au 1er novembre pour atteindre les 95 % de remplissage de ces réserves. Il a dépassé ce chiffre dès ce 14 octobre 2022, comme le précise le ministère allemand de l’Economie dans un communiqué : « Les réserves ont dépassé aujourd’hui le cap des 95%. Elles s’établissent à 95,14% ».

« Malgré l’arrêt de Nord Stream 1, les réserves se sont remplies plus vite que prévu », se félicite le ministre allemand de l’Economie Robert Habeck. L’ensemble des réserves de gaz en Allemagne s’élèvent à 240,8 TWh, selon l’organisation professionnelle de l’énergie BDEW.

Le pays consommant en moyenne, entre novembre et février, entre 90 à 120 TWh de gaz mensuellement, ces réserves couvrent environ deux mois de consommation. « Nous devons encore continuer à travailler, de manière conséquente », a donc complété M.Habeck.

« L’Allemagne a acheté tout ce qu’elle pouvait acheter »

La Russie fournissait environ 55 % du gaz consommé par l’Allemagne, et les livraisons russes ont baissé depuis le début du conflit en Ukraine, pour s’arrêter complètement début septembre 2022. Pour remplir ces réserves sans le gaz de Gazprom, l’Allemagne a du faire tourner davantage ses centrales au charbon (pour économiser le combustible utilisé par ses centrales au gaz), et adopter de vastes mesures d’économie d’énergie.

Le pays a également acheté du GNL sur les marchés internationaux, à un prix particulièrement élevé, le gouvernement d’Olaf Scholz ayant notamment débloqué une envelopper de 1,5 milliards d’euros pour cela. « L’Allemagne a acheté tout ce qu’elle pouvait acheter », commente pour l’AFP Johan Lilliestam, professeur à l’université de Postdam.

Cette voracité a été dénoncé par certains pays européens, car elle a eu tendance à maintenir les cours au firmament, plombant les économies de pays plus fragiles. Mais l’Allemagne devrait en payer également le prix, car la hausse des tarifs du gaz pour les ménages et les entreprises allemands devrait amener, selon Berlin, le pays à une récession l’an prochain.

Berlin a par ailleurs obtenu de la France, ce 14 octobre, la garantie qu’elle lui fournirait, en cas de besoin, jusqu’à 5 % de ses propres réserves de gaz (remplies, elles, à 100 % depuis début octobre), en échange d’un possible envoi d’électricité si la France est face à une pénurie.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 14 Fév 2023
Le niveau des prix des carburants demeure très élevé en France, 1 mois et 1/2 après l’arrêt de la remise gouvernementale, et de la remise commerciale de TotalEnergies. Le gouvernement l’a remplacée par une « prime carburant » de 100 euros. La…
jeu 24 Nov 2022
La réunion des ministres de l’Energie de l’Union Européenne, à Bruxelles, jeudi 24 novembre 2022, n’a pas atteint son objectif. Une prochaine rencontre est fixée au 13 décembre :celle de la dernière chance ? Probable. Il n’y aura pas d’entente…
mer 29 Nov 2023
Alors que la COP28 approche, un rapport de Greenpeace révèle l'essor fulgurant des SUV thermiques qui annule les avancées climatiques des véhicules électriques. L'impact des SUV sur l'environnement est gigantesque  À l'approche de la COP28 à Dubaï, un rapport récent…
mer 14 Fév 2024
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) vient de publier, mardi 13 février 2024, le prix repère du gaz pour le mois de mars 2024.   Prix du gaz : la tendance à la baisse du marché de gros se…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.