L’Allemagne va se fournir en gaz et en diesel auprès des Emirats Arabes Unis - L'EnerGeek

L’Allemagne va se fournir en gaz et en diesel auprès des Emirats Arabes Unis

allemagne va se fournir gaz diesel aupres emirats arabes unis - L'Energeek

En pleine tournée dans les pays du Golfe persique pour sécuriser l’approvisionnement énergétique de l’Allemagne, le chancelier Olaf Scholz a signé un accord, ce dimanche 25 septembre 2022, avec les Emirats Arabes Unis, pour une fourniture de GNL et de diesel en 2022 et 2023.

Allemagne et Emirats Arabes Unis signent un accord “historique” de fourniture de gaz et de diesel

Face à la menace grandissante d’une rupture d’approvisionnement en gaz russe et face aux conséquences désastreuses de la crise énergétique pour l’économie allemande, le chancelier Olaf Scholz est en visite dans le Golfe persique pour nouer des accords énergétiques de fournitures d’hydrocarbures.

Il a rencontré, ce samedi 24 septembre, à Jeddah, Mohammed ben Salmane, prince héritier d’Arabie saoudite, et dirigeant de facto du royaume, et va s’entretenir, ce lundi 26 septembre avec l’émir du Qatar Tamim ben Hamad Al-Thani.

Entre ces deux entrevues, il s’est rendu, ce dimanche 25 septembre, aux Emirats Arabes Unis, où il a signé, en présence du président émirati Mohamed ben Zayed Al-Nahyane, un accord de fourniture de gaz naturel liquéfié (GNL) et de diesel vers l’Allemagne, en 2022 et 2023.

Sultan al-Jaber, ministre émirati de l’industrie, a salué un « nouvel accord historique » qui « renforce le partenariat énergétique en pleine expansion entre les Emirats arabes unis et l’Allemagne ».

Première livraison de GNL prévue pour fin 2022

Concernant le diesel, ADNOC, la société pétrolière publique émiratie, a effectuée sa première livraison directe de diesel vers l’Allemagne en ce mois de septembre, et pourrait fournir, en vertu de l’accord, jusqu’à 250 000 tonnes par mois de diesel en 2023.

Sur le front du gaz, l’accord concerne d’abord « une cargaison de GNL qui sera livrée fin 2022 et utilisée pour la mise en service du terminal flottant d’importation de GNL de l’Allemagne à Brunsbuettel », un port de la mer du Nord. Il prévoit ensuite la fourniture de quantités supplémentaires en 2023, sans en préciser le volume.

L’Allemagne, qui ne disposait d’aucun terminal méthanier avant le début du conflit ukrainien, ne dispose en effet actuellement que d’une capacité limitée d’importation de GNL. Mais plusieurs terminaux flottants devraient entrer en service dans les mois qui viennent, et permettre à Berlin de profiter d’alternative au gaz russe livré par gazoduc, sur lequel le pays avait misé une grande partie de sa politique énergétique.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 18 Oct 2016
Le 12 octobre dernier, l'Etat russe a vendu plus de 50 % du capital de Bachneft, le sixième producteur d'hydrocarbures du pays, au groupe Rosneft, pour 4,7 milliards d'euros. S'il s'agit de la plus grosse cession d'actifs, cette année, de…
jeu 19 Jan 2017
Boudée par les compagnies pétrolières en raison des coûts trop élevés de production, l'exploitation des vastes gisements de gaz et de pétrole de la plaine Vaca Muerta en Patagonie pourrait bien repartir de plus belle. Le président argentin Macri a…
ven 30 Mar 2018
Un petit nouveau a fait son entrée cette semaine sur le marché français de l'énergie : le biopropane. Primagaz, l'entreprise filiale du groupe SHV Energy, a officiellement lancé la commercialisation de ce propane nouvelle génération, issu d'une filière de développement…
dim 31 Oct 2021
La COP26 s'ouvre aujourd'hui à Glasgow. Les leaders du monde dont réunis pour trouver un moyen de concrétiser les promesses de l'Accord de Paris. Une tâche rendue ardue par les dissensions entre états. A cela s'ajoute encore les effets de…

COMMENTAIRES

  • Quand les allemands ont un problème avec une part significative d’une de leurs sources d’énergie, le gaz russe pour ceux qui ne comprendraient pas, ils changent leur fusil d’épaule pour régler le problème en moins d’un an.
    Quand les français ont un problème avec une part PLUS QUE SIGNIFICATIVE d’une de leurs sources d’énergie, le nucléaire pour ceux qui ne comprendraient pas, ils en remettent une couche et commandent 6 nouvelles sources de problèmes immédiats, avec d’autres dans 15 ans.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.