France : les réserves de gaz remplies à 100 % - L'EnerGeek

France : les réserves de gaz remplies à 100 %

face russie union europeenne peaufine replique sur gaz - L'Energeek

Sur le front de l’énergie, au moins une bonne nouvelle : le 5 octobre 2022, la Commission de régulation de l’énergie annonce que les réserves de gaz français sont pleines à 100 %.

Si l’on remonte dans le temps, on constate que cela n’est pas non plus exceptionnel. Ainsi, en 2020, la première année du Covid, les réserves de gaz français étaient pleines à 100 % le 26 octobre. D’ailleurs, il serait intéressant de savoir où en seront les réserves de gaz français à la fin du mois d’octobre. Cela permettra de savoir si la France se contente du gaz importé, le « flux”, sachant qu’il n’y a plus d’importations en provenance de Russie (17 % du gaz consommé en France en 2020). Ou si au contraire, il a déjà fallut puiser dans les stocks.

Concrètement, les 130 TWh de réserves de gaz accumulées représentent les deux tiers de la consommation des particuliers, et des PME, d’après le communiqué de la CRE. On n’en saura pas plus pour les gros consommateurs de gaz que sont les industriels…

Ne pas oublier les réserves de gaz pour 2023

D’ailleurs, la Commission rappelle que malgré ces réserves, « des situations de tension sont néanmoins possibles en fonction des conditions de passage de l’hiver ». Autrement dit, si l’hiver est froid, les réserves de gaz fondront comme neige au soleil, et la faiblesse des flux entrants de gaz risque de mettre en grande difficulté la France, comme d’ailleurs tous les autres pays d’Europe traversés par le 50e parallèle ou situés encore plus au nord.

 

Conséquence : les efforts de réduction de consommation de gaz sont plus qu’indispensables, d’autant qu’il faut d’ores et déjà aussi penser à l’hiver 2023. En effet, si la France sort de l’hiver avec des stocks de gaz encore remplis à 30 %, la campagne de remplissage sera place sous de bons auspices, sans préjuger des conditions de marché de l’an prochain, et de la disponibilité des différents canaux de remplissage (gazoducs et méthaniers pour le GPL). Mais si les stocks de gaz français atteignent un niveau critique (fixé à 5 % en mars), alors, il sera très difficile de remplir les réserves à 100 % pour l’hiver 2023.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mar 5 Nov 2019
L'Agence internationale de l'énergie (AIE) révèle, ce lundi 4 novembre 2019, que l'efficacité énergétique, au niveau mondial, a progressé beaucoup trop lentement en 2018 pour répondre aux enjeux de la transition énergétique. Une réalité peu mise en avant dans une…
mar 18 Juil 2017
Nous savons tous que, selon notre source d'énergie, les prix augmentent fatalement. L'écart sur une année n'a pas forcément d'impact direct pour le consommateur mais l'augmentation est bien là... A l'aide du graphique ci-dessous, L'Energeek a décidé d'analyser le coût…
mar 27 Déc 2016
Le géant pétrolier français ainsi que les groupes ExxonMobil et Eni figurent parmi les entreprises sélectionnées par l'Etat chypriote pour l'exploration de champs gaziers au large de l'île. Huit groupes s'étaient portés candidat en juillet pour obtenir des permis d'exploration…
lun 11 Juin 2018
Les habitants des grandes agglomérations françaises sont habitués aux pics de pollution qui touchent régulièrement leur environnement. Et pour cause, 60% de la population française respirerait un air pollué. À l’approche de l’été et des fortes chaleurs, ce sont les…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.