France : les réserves de gaz remplies à 100 % - L'EnerGeek

France : les réserves de gaz remplies à 100 %

face russie union europeenne peaufine replique sur gaz - L'Energeek

Sur le front de l’énergie, au moins une bonne nouvelle : le 5 octobre 2022, la Commission de régulation de l’énergie annonce que les réserves de gaz français sont pleines à 100 %.

Si l’on remonte dans le temps, on constate que cela n’est pas non plus exceptionnel. Ainsi, en 2020, la première année du Covid, les réserves de gaz français étaient pleines à 100 % le 26 octobre. D’ailleurs, il serait intéressant de savoir où en seront les réserves de gaz français à la fin du mois d’octobre. Cela permettra de savoir si la France se contente du gaz importé, le « flux”, sachant qu’il n’y a plus d’importations en provenance de Russie (17 % du gaz consommé en France en 2020). Ou si au contraire, il a déjà fallut puiser dans les stocks.

Concrètement, les 130 TWh de réserves de gaz accumulées représentent les deux tiers de la consommation des particuliers, et des PME, d’après le communiqué de la CRE. On n’en saura pas plus pour les gros consommateurs de gaz que sont les industriels…

Ne pas oublier les réserves de gaz pour 2023

D’ailleurs, la Commission rappelle que malgré ces réserves, « des situations de tension sont néanmoins possibles en fonction des conditions de passage de l’hiver ». Autrement dit, si l’hiver est froid, les réserves de gaz fondront comme neige au soleil, et la faiblesse des flux entrants de gaz risque de mettre en grande difficulté la France, comme d’ailleurs tous les autres pays d’Europe traversés par le 50e parallèle ou situés encore plus au nord.

 

Conséquence : les efforts de réduction de consommation de gaz sont plus qu’indispensables, d’autant qu’il faut d’ores et déjà aussi penser à l’hiver 2023. En effet, si la France sort de l’hiver avec des stocks de gaz encore remplis à 30 %, la campagne de remplissage sera place sous de bons auspices, sans préjuger des conditions de marché de l’an prochain, et de la disponibilité des différents canaux de remplissage (gazoducs et méthaniers pour le GPL). Mais si les stocks de gaz français atteignent un niveau critique (fixé à 5 % en mars), alors, il sera très difficile de remplir les réserves à 100 % pour l’hiver 2023.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
jeu 12 Oct 2023
Le rétrofiter sa voiture : une solution d'avenir ? Depuis le début du XXIe siècle, la mobilité verte est au cœur des préoccupations environnementales et le gouvernement en fait une priorité en multipliant les aides, telles que le bonus écologique,…
L'augmentation des prix de l'électricité en février 2024 a secoué les budgets de nombreux Français. Selon une enquête de Rothelec, plus de la moitié des ménages prévoient de réduire encore davantage leur consommation et se tournent de plus en plus…
lun 14 Nov 2022
Les Français qui ont pris le volant à l’occasion du week-end du 11 novembre ont pu le constater de visu. Il y a toujours, ou bien à nouveau des stations-service à court de carburant, en particulier celles du réseau TotalEnergies. La baisse…
lun 13 Nov 2023
À l'aube de décembre 2023, le secteur énergétique français s'apprête à connaître une nouvelle évolution tarifaire dans le domaine du gaz naturel. Selon les dernières publications de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), les tarifs du gaz naturel connaîtront…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.