Arenh : EDF réclame une indemnité de 8,34 milliards d’euros - L'EnerGeek

Arenh : EDF réclame une indemnité de 8,34 milliards d’euros

arenh edf reclame indemnisation 8 34 milliards euros - L'Energeek

Suite au relèvement du volume d’Arenh à 120 TWh, décidé par le gouvernement pour limiter la hausse des tarifs réglementés d’électricité à 4 % en 2022, EDF a officiellement demandé, ce 9 août 2022, une indemnisation de 8,34 milliards d’euros, correspondant au manque à gagner pour l’énergéticien.

L’État a contraint EDF de relever son volume d’Arenh de 100 à 120 TWh

Mi-janvier 2022, dans le cadre de son plan pour contenir la hausse des tarifs de l’électricité à 4 % en 2022, le gouvernement décide, outre la baisse de la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité, de contraindre EDF à augmenter le volume d’”Accès régulé à l’électricité nucléaire historique” (Arenh) de 20 %.

La quantité d’électricité nucléaire revendue par EDF à ses concurrents fournisseurs d’électricité à un tarif avantageux (relevé à 46,2 euros le MWh début 2022) est ainsi passée, pour 2022, de 100 à 120 TWh.

Immédiatement, EDF et son PDG Jean-Bernard Lévy montent au créneau en indiquant que cette mesure va coûter environ 8 milliards d’euros à l’électricien, déjà fortement endetté et face à de lourds investissements dans les années à venir, tant sur les renouvelables que sur le parc nucléaire (grand carénage et construction de 8 à 14 EPR 2 d’ici 2050).

Cela n’empêche pas la mesure d’être actée par un décret, en mars 2022. Début avril 2022, ce sont les syndicats de l’énergéticien qui contestent publiquement cette décision.

EDF demande une indemnisation de 8,34 milliards d’euros à l’État

Ce 9 août 2022, EDF a fini par formaliser cette contestation, via une demande d’indemnisation de l’État (son principal actionnaire, qui devrait devenir prochainement son unique actionnaire) : “EDF a déposé ce jour un recours contentieux auprès du Conseil d’État, et une demande indemnitaire, pour un montant estimé à date de 8,34 milliards d’euros, auprès de l’État”, indique le groupe dans un communiqué.

L’électricien indique par ailleurs que sa démarche s’appuie sur “une analyse juridique approfondie”. Le groupe rappelle par ailleurs que “le président-directeur général d’EDF avait indiqué lors de son assemblée générale annuelle avoir adressé à l’État un recours administratif préalable pour demander le retrait du décret et des arrêtés du mois de mars 2022 relatifs à cette attribution”.

EDF a bouclé le premier semestre avec un déficit exceptionnel de 5,3 milliards d’euros, du en grande partie à ce relèvement des volumes d’Arenh. Mi-juillet 2022, l’État a annoncé une OPA à 9,7 milliards d’euros pour renationaliser l’énergéticien. Dans le cadre de cette nationalisation et du plan « Nouveau nucléaire », l’État a accéléré le processus de succession de Jean-Bernard Lévy, atteint par la limite d’âge d’ici un an, et qui devrait passer la main dans les mois qui viennent.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 14 Fév 2024
La France célèbre l'atteinte en mai 2023 de son objectif de 100 000 points de charge pour véhicules électriques. Mais derrière cette expansion rapide, la fiabilité des bornes est en baisse.       Hausse importante des points de recharge…
mar 17 Jan 2023
Les particuliers sont protégés depuis déjà des mois grâce au bouclier tarifaire, les TPE, artisans, boulangers, restaurateurs, sont en train de l’être, les copropriétés également... Et les ETI ? Pour l’instant, rien, ou presque,  n’est prévu pour elles. Une sur…
Quelques jours après le dévoilement du contenu définitif de la future réglementation environnementale 2020 (RE2020), une étude réalisée par l’ADEME et RTE confirme la pertinence des choix gouvernementaux dans le bâtiment.  Au terme de deux années de recherche commune, l’agence…
jeu 20 Mai 2021
La mise en service de la centrale électrique du Larivot, qui répond à la nécessité de sécuriser l’approvisionnement électrique de la Guyane, département français où la demande énergétique devrait croître à une cadence d’environ 3 % par an dans les…

COMMENTAIRES

  • Faudrait peut-être que quelqu’un aille apprendre l’arithmétique de base (niveau CE1) à nos députés et notre gouvernement.

    Cout du Mwh vendu par EDF au tarif arenh: 42 €/ mwh:
    Cout de moyen de l’électricité sur les marché de gros: 500 €/ mwh
    Différence entre les deux; 458 € / mwh
    20 Twh = 20.000.000 Mwh

    Cout total annuel total pour EDF du relèvement de l’arenh de 20 Twh : 458 x 20.000.000 = 9, 16 Milliards d’euros
    (comme EDF vend son électricité 1 an à l’avance, ils doivent racheter les 20 Twh sur le marché pour les vendre aux tarif de l’arenh)

    Maintenant, combien rapporte le fait de relever l’arenh de 42 à 46 euros à EDF:
    4 x 120.000.000 = 480.000.000 d’euros

    9,16 – 0,48 = 8,68 milliards d’euros

    Edf y est encore de sa poche pour 8,68 milliards (pas très loin des 8,34 milliards qu’il réclame à l’état)

    En langage moderne , ça s’appelle du racket.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.