EDF nomme Nicolas Machtou directeur du « Programme nouveau nucléaire France » - L'EnerGeek

EDF nomme Nicolas Machtou directeur du « Programme nouveau nucléaire France »

edf nomme nicolas machtou directeur programme nouveau nucleaire france - L'Energeek

Ce 7 juin 2022, EDF a annoncé la nomination de Nicolas Machtou au poste de directeur du « Programme Nouveau nucléaire France », chargé de piloter la construction des réacteurs EPR2 sur le territoire, aux cotés de Gabriel Oblin, à la tête du projet EPR2 depuis 2014.

Nicolas Machtou rejoint la Direction Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire (DIPNN) d’EDF, au poste de directeur du « Programme nouveau nucléaire France »

« Le 9 novembre 2021 et à nouveau le 10 février 2022, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. C’est le coup d’envoi d’un nouvel élan pour notre filière nucléaire. Pour relever ce défi industriel majeur et mener à bien ce programme, EDF renforce son organisation ».

C’est par ces mots que Jean-Bernard Levy, président d’EDF, a commenté l’annonce, ce 7 juin 2022, de la nomination (effective depuis le 1er juin) de Nicolas Machtou au nouveau poste de directeur du « Programme Nouveau nucléaire France », au sein de la Direction Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire (DIPNN) du groupe, pour piloter la construction des réacteurs EPR2, version standardisée de l’EPR de Flamanville.

« Il pilotera la maitrise d’ouvrage du programme de construction de nouveaux réacteurs EPR2 en France. Il aura ainsi en charge le contrôle de l’exécution industrielle et technique du programme. Il devra également faciliter et accélérer l’avancement des travaux visant à réunir les conditions réglementaires et financières de la mise en œuvre des orientations prises par l’Etat, dont il sera l’interlocuteur privilégié », précise l’énergéticien dans un communiqué.

Diplômé de l’université Paris II et de celle de Columbia, Nicolas Machtou a notamment travaillé chez RTE et Enedis, et comme conseiller énergie de François Hollande de 2015 à 2017. Il était depuis le 1er juin 2020 président du conseil d’administration de Citelum, une filiale d’EDF.

Objectif : six EPR2 minimum d’ici à 2050

Il va travailler aux cotés de Gabriel Oblin, en charge du projet EPR 2 depuis 2014, et responsable de la conception du réacteur, de son « licensing » auprès de l’Autorité de Sûreté Nucléaire et de la préparation des contrats et des sites potentiels d’accueil des 3 paires de réacteurs.

Dans la présentation de son plan de relance de la filière nucléaire en février 2022, Emmanuel Macron avait en effet fixé l’objectif de construire six réacteurs EPR de seconde génération d’ici à 2050 et l’étude de la construction de huit réacteurs supplémentaires.

EDF a proposé, pour ces six EPR2, de les construire par paire, sur trois sites : d’abord à Penly (Seine-Maritime), près de Dieppe, puis à Gravelines (Nord) et enfin à Bugey (Ain) ou bien Tricastin (Drôme). L’État doit encore valider ce choix, mais peu de doutes existent sur cette validation.

« Les travaux d’ingénierie de conception et de réalisation se poursuivent activement (…). Depuis le début de l’année 2022, les équipes d’ingénierie sont mobilisées, avec celles des principaux fournisseurs de la filière française, pour développer la conception détaillée (detailed design) et le licensing du réacteur », détaille EDF.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 10 Oct 2016
Pour l’ancien membre de cabinet du Commissaire européen à l'énergie, Bruno Alomar, le nucléaire est une solution d’avenir. Pour justifier une telle affirmation, il souligne notamment les limites des énergies renouvelables et évoque la quatrième génération des réacteurs atomiques. (suite…)
ven 5 Fév 2021
Ce jeudi 4 février 2021, EDF a remis à l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) un rapport détaillant le design de ses futurs EPR 2, ces réacteurs nouvelle génération construits sur le modèle de Flamanville. Le gouvernement envisage de s'équiper de…
mar 17 Nov 2015
Selon les analyses du site Global Risk Insights, l’industrie nucléaire russe serait en pleine expansion. Après plus de 70 ans d’existence, la technologie russe a beaucoup évolué jusqu’à devenir une référence à l’international. De l'Asie du Sud-Est à l'Europe de…
mar 7 Jan 2014
Areva, industriel français spécialisé dans le nucléaire, et Solvay, groupe belge spécialisé dans la chimie, ont annoncé fin décembre avoir conclu un accord de partenariat afin de valoriser le thorium, un élément chimique affichant un fort potentiel de combustible nucléaire.…

COMMENTAIRES

  • Un homme de formation du droit….. exactement ce qu’il faut pour un projet industriel !
    Les bras m’en tombent.

    Répondre
  • Le titre de ”Conseiller énergie de François Hollande de 2015 à 2017” m’a arraché un sourire surement nerveux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.