Nucléaire : plus de 100 000 embauches d’ici à 2030 en France - L'EnerGeek

Nucléaire : plus de 100 000 embauches d’ici à 2030 en France

tchequie centrale nucleaire temelin fournir combustible francais us - L'Energeek

C’est une conséquence logique du plan de relance nucléaire du gouvernement français. Au lieu des 5000 recrutements annuels, destinés à remplacer pour l’essentiel les départs à la retraite, la filière nucléaire française prévoit d’embaucher massivement pendant toute la décennie.

 

10 000, peut-être 15 0000 embauches par an. Voilà le plan de charge des ressources humaines chez EDF, pour la décennie à venir. Cette prévision englobe les sous-traitants spécialisés. Techniquement,  “un salarié sur deux qui travaillera dans la filière en 2030 n’y travaille pas aujourd’hui, donc il y a un challenge majeur d’attirer, de former, de recruter, d’accélérer l’expérience et les compétences des nouveaux arrivants ». C’est ce qu’a expliqué Alain Trizer, délégué général à la qualité industrielle et aux compétences nucléaires d’EDF, lors d’une conférence de presse.

Nucléaire : pour recruter des employés il faut qu’ils soient formés

Concrètement, cette situation est inédite. Alors que toutes les filières industrielles  renouvellent, au mieux, leurs équipes, voire débauchent, la filière nucléaire doit quant à elle embaucher massivement, dès aujourd’hui. Or, pour pouvoir embaucher, il faut préalablement que les candidats soient formés, ce qui est loin d’être le cas actuellement.

Autrement dit, à côté du plan d’embauches, la filière nucléaire doit aussi mettre sur pied un plan massif de formation. Aussi bien des métiers techniques, qui exigent parfois des années et des années de pratique. Avant d’atteindre le niveau d’expertise souhaité. C’est le cas par exemple pour les soudures des tuyauteries métalliques des systèmes de refroidissement, qui ne peuvent souffrir un défaut.

 

Il n’y a quasiment plus de cursus nucléaire dans les écoles d’ingénieurs

Mais il faut aussi recruter des ingénieurs en quantité industrielle. Alors même que les écoles d’ingénieurs n’ont plus de cursus dédié ou nucléaire, ou bien embryonnaire.

Rappelons que les projets de construction de centrales nucléaires actuellement sur la table prévoient le début des travaux préparatoires en 2024. Et une mise en service des premières centrales issue de ce nouveau plan nucléaire en 2035-2037.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
ven 24 Juin 2016
En parallèle de la World Nuclear Exhibition (28-30 juin), rendez-vous international de la filière énergie nucléaire, le Club Dauphine Energie organise le 29 juin un petit déjeuner pour évoquer la coopération nucléaire franco-russe. La réunion, qui aura lieu dans les locaux de…
mer 17 Sep 2014
L'autorité fédéral de réglementation nucléaire (FANR) des Emirats Arabe Unis a validé cette semaine la construction des unités 3 et 4 de la centrale nucléaire de Barakah située dans le Golfe Persique à l'Ouest d'Abou Dabi. Un projet porté par…
lun 15 Déc 2014
L'Inde et la Russie ont officialisé le jeudi 11 décembre dernier la signature d'un nouvel accord de coopération nucléaire civile concernant la construction d'ici 2035 de douze réacteurs nucléaires par la compagnie russe Rosatom. Un accord qui dénote d'un réchauffement…
lun 25 Jan 2016
En 2015, les performances du parc nucléaire français ont conforté la stratégie industrielle de l’exploitant EDF. En effet, avec une production estimée à 417 térawattheures (TWh), l’entreprise publique a dépassé ses objectif et amélioré  ses résultats par rapport à l’année…

COMMENTAIRES

  • Dont la moitié de soudeurs et de mécaniciens j’espère, car pour les chargés d’affaires on a ce qu’il faut

    Répondre
  • On s’équipe pour avoir de gros ennuis tout au long des 15 années qio viennent alors que l’on sait parfaitement faire des éoliennes et le vent est toujours là, comme le Soleil et il n’y a aucun secret de fabrication pour faire des PPV !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.