Perpignan accueille la première école d'ingénieurs des énergies renouvelables de France - L'EnerGeek

Perpignan accueille la première école d’ingénieurs des énergies renouvelables de France

renouvelables

Le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur Thierry Mandon était à Perpignan lundi 20 février pour saluer l’ouverture à l’automne dernier de la première école d’ingénieurs de France dédiée aux énergies renouvelables. Baptisée Sup’Enr, cette nouvelle institution, ouverte au sein de l’université de Perpignan, a été pensée en partenariat l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Toulouse.

Retardée depuis plusieurs années, l’ouverture de la première école d’ingénieurs spécialisée dans les énergies renouvelables a finalement eu lieu lors de la rentrée universitaire 2016 au sein du campus de Perpignan, où elle a pu accueillir lundi le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur Thierry Mandon. Ce dernier a félicité l’université de Perpignan pour sa capacité à “investir à fond sur les innovations technologiques“, et rappelé toutes les opportunités de développement que représente le secteur des énergies vertes. “Les énergies renouvelables vont être un marché considérable en France et à l’international. C’est dans des universités moyennes que l’innovation se développe le plus. Il y a une énergie farouche dans les petites et moyennes universités“, a-t-il souligné.

Lire aussi : L’école des Mines ParisTech propose des cours en ligne sur l’énergie

La région Occitanie, et le département des Pyrénées-Orientales en particulier, semblait être par ailleurs une des places idéales pour parler énergies renouvelables. Le département bénéficie en effet d’un ensoleillement exceptionnel et de vents réguliers, et accueille d’ores et déjà plusieurs structures spécialisées dans les énergies renouvelables, dont le plus grand parc éolien de France (Ensemble éolien catalan), mis en service en juin 2016 par EDF.

Lire aussi : Le plus grand parc éolien de France inauguré à Perpignan

Selon Xavier Py, enseignant-chercheur au laboratoire Promès et vice-président de l’université de Perpignan, la jeune école d’ingénieurs devrait accueillir pour la deuxième année 50 étudiants (contre 27 en 1ère année).

Crédits photo : UPVD

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 30 Nov 2016
Dans un communiqué daté du 25 novembre dernier, la Caisse des dépôts (CDC) annonce sa volonté de renforcer ses investissements dans l'éolien terrestre en France via l'acquisition de 49,9% du capital de trois sociétés de projets menés par la Compagnie du…
ven 10 Juil 2020
Ce mercredi 8 juillet 2020, la Commission Européenne a présenté son très attendu plan pour soutenir la filière de l'hydrogène vert. Cette technologie pourrait devenir le fer de lance de la transition énergétique de l'Union Européenne, notamment dans l'industrie et…
mar 31 Jan 2017
Si Engie vient d’abandonner le projet de ferme pilote hydrolienne qu'elle menait en partenariat avec General Electric dans le Raz Blanchard, d’autres industriels tricolores se montrent plus ambitieux. Ainsi, la filiale de DCNS s’affiche déjà comme leader des EMR aux côtés d’EDF, alors…
mar 3 Sep 2019
Peu de sujets divisent autant les Français que la question de la stabilité ou non de la part de l’électronucléaire dans le mix électrique national. Le nucléaire est un objet singulier dans le paysage électrique français qui déchaîne les passions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.