Perpignan accueille la première école d'ingénieurs des énergies renouvelables de France - L'EnerGeek

Perpignan accueille la première école d’ingénieurs des énergies renouvelables de France

renouvelables

Le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur Thierry Mandon était à Perpignan lundi 20 février pour saluer l’ouverture à l’automne dernier de la première école d’ingénieurs de France dédiée aux énergies renouvelables. Baptisée Sup’Enr, cette nouvelle institution, ouverte au sein de l’université de Perpignan, a été pensée en partenariat l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Toulouse.

Retardée depuis plusieurs années, l’ouverture de la première école d’ingénieurs spécialisée dans les énergies renouvelables a finalement eu lieu lors de la rentrée universitaire 2016 au sein du campus de Perpignan, où elle a pu accueillir lundi le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur Thierry Mandon. Ce dernier a félicité l’université de Perpignan pour sa capacité à “investir à fond sur les innovations technologiques“, et rappelé toutes les opportunités de développement que représente le secteur des énergies vertes. “Les énergies renouvelables vont être un marché considérable en France et à l’international. C’est dans des universités moyennes que l’innovation se développe le plus. Il y a une énergie farouche dans les petites et moyennes universités“, a-t-il souligné.

Lire aussi : L’école des Mines ParisTech propose des cours en ligne sur l’énergie

La région Occitanie, et le département des Pyrénées-Orientales en particulier, semblait être par ailleurs une des places idéales pour parler énergies renouvelables. Le département bénéficie en effet d’un ensoleillement exceptionnel et de vents réguliers, et accueille d’ores et déjà plusieurs structures spécialisées dans les énergies renouvelables, dont le plus grand parc éolien de France (Ensemble éolien catalan), mis en service en juin 2016 par EDF.

Lire aussi : Le plus grand parc éolien de France inauguré à Perpignan

Selon Xavier Py, enseignant-chercheur au laboratoire Promès et vice-président de l’université de Perpignan, la jeune école d’ingénieurs devrait accueillir pour la deuxième année 50 étudiants (contre 27 en 1ère année).

Crédits photo : UPVD

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 20 Juil 2017
Afin de réaliser son objectif de neutralité carbone, la Ville de Paris a choisi de se doter d’un Fonds d’investissement pour la transition écologique. La capitale a signé mardi 18 juillet 2017 en collaboration avec la Caisse des Dépôts, une…
lun 30 Juin 2014
L’Allemagne produit  désormais 27% de son électricité à partir de sources renouvelables, et pour une première mondiale le 9 juin dernier (un jour férié et très ensoleillé), le pays est parvenu à produire la moitié de son courant grâce à…
lun 10 Mai 2021
L'agglomération de Lorient investit dans l'hydrogène pour verdir sa flotte de transports en commun. La ville se prépare à déployer des bus qui rouleront à l'hydrogène. Mais elle compte aussi faire l'acquisition d'un bateau-bus à hydrogène. A terme, l'agglomération bretonne…
jeu 4 Mai 2017
Outre une politique d'investissement réorientée depuis plusieurs années vers les énergies vertes au détriment des activités liées aux combustibles fossiles, le groupe bancaire français s'attaque également à ses propres émissions de gaz à effet de serre. BNP Paribas s'est engagé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.