La France rehausse ses plafonds d’usage du charbon pour janvier-février 2022 - L'EnerGeek

La France rehausse ses plafonds d’usage du charbon pour janvier-février 2022

france rehausse plafonds usage charbon janvier fevrier 2022 - L'Energeek

Par un décret paru au Journal Officiel ce dimanche 6 février 2022, le gouvernement français acte un assouplissement dans l’usage des centrales électriques au charbon en janvier et février 2022, afin de répondre à la faible disponibilité du parc nucléaire cet hiver. Cette mesure ne remet pas en cause la fermeture de la centrale de Saint-Avold au printemps, mais confirme le prolongement d’un an de celle de Cordemais.

Pour permettre un recours accru au charbon, le gouvernement augmente le seuil d’émissions de CO2 par MW installé pour janvier et février 2022

Face à l’urgence d’un hiver où l’approvisionnement électrique s’annonce particulièrement tendu, le gouvernement décidé d’augmenter temporairement les plafonds d’usage de ses deux dernières centrales au charbon. La mesure, annoncée début janvier 2022 par le ministère de la Transition Ecologique, a été officialisée par un décret au Journal Officiel, ce dimanche 6 février 2022.

La disponibilité du parc nucléaire français est en effet actuellement au plus bas, souffrant à la fois des effets de la crise sanitaire du Covid-19, qui a reporté certains arrêts de centrale pour visites partielles ou pour « le grand carénage », et des arrêts d’urgence des centrales de Chooz, de Civaux et du réacteur 1 de Penly suite à des problèmes de corrosion. Pour sécuriser l’approvisionnement électrique cet hiver, le gouvernement a donc été contraint de se tourner vers le charbon.

La loi énergie-climat de 2019 fixe un seuil annuel de 0,7 kilotonne d’équivalents CO2 par MW de puissance électrique installée. Comme le rappelle le gouvernement, ce plafond « correspond à environ 700 heures de fonctionnement annuel pour une centrale thermique utilisant du charbon ». Il s’intègre dans la volonté d’une sortie du charbon à court terme, pour fin 2022 selon une annonce du président de la République, Emmanuel Macron.

Le décret de ce 6 février augmente ce plafond à 1 kilotonne pour les mois de janvier et de février 2022 (qui sont, historiquement, les mois d’utilisation maximale de la variable d’ajustement du charbon) ; il sera abaissé à 0,6 kilotonne pour le reste de l’année 2022, puis reviendra à 0,7 kilotonne pour 2023.

Un calendrier de fermeture des centrales au charbon inchangé

Le gouvernement a par ailleurs précisé que ce décret ne modifiait pas « le calendrier de fermeture des centrales à charbon ». En 2019, quatre centrale de ce type étaient encore en activité en France. Celle de Gardanne a été fermée en 2020 et celle du Havre mi-2021. Le gouvernement a confirmé, en janvier 2022, que celle de Saint-Avold fermerait bien au printemps 2022 comme prévu.

En revanche, la centrale du Cordemais (Loire-Atlantique) – qui a déjà fermé toutes ses tranches au fioul en 2018 – pourrait continuer de fonctionner jusqu’en 2024, comme une option de recours ponctuel pour éviter les risques de tension sur le réseau électrique.

Ce jeudi 3 février 2022, la centrale de Gardanne, en cours de conversion à la biomasse-bois, a par ailleurs enfin pu redémarrer, après des mois d’arrêt suite à des conflits sociaux sur la transition charbon-biomasse.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 27 Sep 2022
Personne n’était dupe : la remise consentie par TotalEnergies sur les carburants à la pompe, d’un montant exceptionnel de 30 centimes d’euro, depuis le 1er septembre, était destinée à éloigner la menace d’une taxation exceptionnelle sur les super profits. « Nous…
mer 14 Fév 2024
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) vient de publier, mardi 13 février 2024, le prix repère du gaz pour le mois de mars 2024.   Prix du gaz : la tendance à la baisse du marché de gros se…
mar 9 Jan 2024
Le gouvernement français lance un projet de loi favorisant les consommateurs en serrant la vis sur les fournisseurs d'énergie.         Une loi favorable aux consommateurs Le 8 janvier 2024, le gouvernement a dévoilé sa feuille de route…
ven 10 Fév 2023
La consommation de gaz a donc baissé en 2022. D’après GRTgaz, le gestionnaire du réseau de transport de gaz, (qui travaille également avec l’opérateur privé Térega sur une partie du territoire), la baisse atteint 6,2 % sur l’ensemble de l’année.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.