Les électeurs du Nevada inscrivent l'objectif de 50% d'EnR en 2030 dans la constitution - L'EnerGeek

Les électeurs du Nevada inscrivent l’objectif de 50% d’EnR en 2030 dans la constitution

electeurs nevada objectif enr 2030 constitution - L'Energeek

En marge de l’élection présidentielle américaine (qui n’a, à l’heure actuelle, pas encore rendu son verdict) et du renouvellement du Congrès, les électeurs des différents Etats américains étaient amené à se prononcer sur des scrutins locaux. Au Nevada, les électeurs ont ainsi adopté la motion qui va inscrire dans la constitution de l’Etat un objectif de 50% d’énergies renouvelables (EnR) en 2030 dans le mix électrique.

Le Nevada va faire rentrer dans la constitution l’objectif de 50% d’EnR d’ici 10 ans

A l’heure où nous écrivons, le résultat de l’élection présidentielle américaine 2020 n’est toujours pas connu, deux jours après la clôture des bureaux de vote. Son résultat aura une influence capitale sur la politique énergétique des Etats-Unis, en particulier sur le pétrole, le charbon et les renouvelables.

Il semble acquis que, s’il est réélu, Donald Trump continuera, au niveau fédéral, de soutenir les hydrocarbures et de mettre de coté les renouvelables. A l’inverse, Joe Biden a promis un net virage en faveur des EnR, ainsi qu’une politique ambitieuse de développement des véhicules électriques (création de 500 000 bornes de recharge, crédit d’impôt pour les véhicules électriques, réglementation plus stricte pour les voitures thermiques).

En marge de ces enjeux nationaux, certains scrutins locaux annoncent par ailleurs de belles heures pour les EnR. En effet, outre le choix du nouveau président et un renouvellement du Parlement (intégral) et du Sénat (partiel), les électeurs américains devaient s’exprimer sur plusieurs questions au niveau des Etats.

Au Nevada, la question 6 du scrutin portait sur la politique énergétique de l’Etat. Elle demandait aux électeurs s’ils souhaitaient définitivement faire entrer dans la constitution l’objectif de 50% d’EnR dans le mix électrique en 2030. Le Nevada dispose en effet d’un important barrage hydro-électrique et d’un considérable potentiel solaire, rendant cet objectif parfaitement réaliste. Les équipements municipaux de Las Vegas, principale ville du Nevada, sont ainsi alimentés à 100% par des EnR depuis fin 2016.

Les électeurs avaient déjà répondu favorablement à cette même question en 2018, mais, pour pouvoir modifier la constitution de l’Etat, une question doit être validée deux fois par un vote populaire.

Les prochaines mandatures ne pourront pas revenir sur cet objectif d’EnR

Or, cette question 6 a de nouveau été adoptée par les électeurs, comme l’annoncent ce matin le New York Times et l’Associated Press – alors même que tous les bulletins de l’Etat n’ont pas été comptabilisé et que le choix du Nevada pour le candidat à la présidence est toujours en suspens, ce qui prouve que la mesure est populaire.

En 2017, le Parlement du Nevada avait déjà adopté une loi qui fixait un objectif de 40% d’EnR en 2030, mais le gouverneur républicain de l’époque, Brian Sandoval, avait mis son veto. En 2019, une nouvelle loi était validée par le Parlement, portant ce objectif à 50%, cohérent avec la question constitutionnelle soumise aux électeurs en 2018 ; cette fois, le nouveau gouverneur, Steve Sisolak, l’avait signé.

Avec l’adoption de cette question 6, un amendement constitutionnel est sur les rails, qui devrait être adopté par le Parlement et le gouverneur du Nevada, l’un et l’autre favorables à la mesure. Une fois cet objectif inscrit dans la constitution, les mandatures ultérieures ne pourront pas revenir dessus, à moins de lancer un nouveau long processus de modification constitutionnelle.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 21 Août 2015
Le chef de l'État français, actuellement en visite en Rhône-Alpes, s'est rendu sur plusieurs sites énergétiques savoyards. L'occasion pour lui d'annoncer le doublement d'un appel d'offres dans le domaine de l'énergie solaire et de rappeler l'importance du COP21 qui s'annonce.…
ven 15 Fév 2013
Après une première série de tests concluants menés sur le site du Carnet (Pays-de-Loire), l’Haliade 150, l’éolienne d’Alstom qui équipera trois des quatre premiers parcs offshore français, va être testée dans des conditions réelles en mer du Nord. Son imposante…
lun 30 Jan 2017
Souvent critiquées pour leurs coûts trop élevés, les énergies renouvelables traditionnelles bénéficient depuis plusieurs années de larges progrès technologiques leur permettant d'abaisser de manière significative leur coût de production. C'est notamment le cas de l'éolien terrestre, des centrales solaires et de la…
ven 10 Jan 2014
L'industriel allemand Siemens a annoncé jeudi 26 décembre la signature d'un contrat avec le développeur américain Cape Wind Associates. Cet accord porte sur la fourniture des turbines et la maintenance du premier parc éolien en mer des États-Unis. Baptisé Cape…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.