Le Grand Paris va se doter d'un réseau de plus de 3 000 bornes de recharge

Le Grand Paris va se doter d’un réseau de plus de 3 000 bornes de recharge

grand paris reseau bornes recharge - L'Energeek

Ce vendredi 15 mai 2020, le Conseil de la Métropole du Grand Paris a sélectionné le groupement industriel chargé du déploiement d’un réseau de 3 000 bornes de recharge dans les 130 communes de la métropole. Les travaux devraient commencer dès cet été : l’ensemble du réseau devrait être opérationnel dès la mi-2020.

Le réseau  « Métropolis » comptera 3 084 bornes de recharge à mi-2022 dans le Grand Paris

La région parisienne demeure un parent pauvre en terme d’infrastructure de recharge de véhicule électrique, souffrant notamment de l’échec d’Autolib. Pour autant, la Métropole du Grand Paris est déterminée à rattraper promptement son retard, en utilisant d’ailleurs les emplacements Autolib vacants.

Le vendredi 15 mai 2020, durant un Conseil de le métropole qui a par ailleurs acté un plan de relance de 110 millions d’euros post-confinement, les élus ont révélé le groupement industriel choisi pour opérer ce réseau. Il s’agit d’une alliance entre le fabricant de bornes e-Totem, l’installateur SPIE et la société d’investissement SIIT. Le consortium a été baptisé Metropolis, et va se mettre immédiatement au travail : une station-pilote devrait sortir de terre dès juin 2020.

Les travaux commenceront dès l’été 2020 dans les 130 communes de la Métropole du Grand Paris. Le réseau devrait être achevé mi-2020 : il comprendra à terme 3 084 points de recharge, dont 2 582 sur les emplacements ex-Autolib, et 502 nouveaux sites.

Variété des puissances et des tarifs proposés, pilotables via une appli dédiée

Trois types de bornes seront disponibles, en fonction de la puissance délivrée. Les bornes « Metropolis Proximité » proposeront une charge de 3 à 7 kW : elles s’adresseront avant tout aux résidents ne disposant pas de point de charge chez eux et souhaitant recharger leur voiture sur de longues durées. Les bornes « Metropolis Citadine » offriront entre 7 et 22 kW : elles permettront une recharge nettement plus rapide, le temps d’une activité ou de courses par exemple. Les 252 bornes « Metropolis Express », enfin, délivreront entre 50 et 150 kW : une charge ultra-rapide notamment pour les usagers ayant un long trajet en perspective.

Une application mobile permettra de localiser le point de recharge le plus proche, le réserver, le paramétrer, et même payer la recharge. Un paiement sur site par carte bancaire sera également possible.

Rayon tarif, Metropolis annonce entre 0,36 et 0,72 euro par kWh en fonction de la puissance de la borne. Il faudra également ajouter entre 1 et 3 euros pour 15 minutes de stationnement post-charge, histoire d’inciter les utilisateurs à laisser la place et ne pas utiliser les bornes comme place de parking ! L’ensemble est complété d’un forfait de 45 euros pour 100 kWh, disponible sur les bornes les plus rapides, pour des recharges plus importantes.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 22 Jan 2018
Encore bien représentées au Consumer Electronic Show 2018, les entreprises françaises du secteur de l’énergie mettent en avant leur expertise dans la gestion des données. L’occasion de revenir sur la récente création de l’agence des Opérateurs de Réseaux de l’Energie…
mer 21 Fév 2018
Si les aides financières de l'Etat dédiées à la rénovation énergétique ont largement progressé ces dernières années dans le cadre de la loi de transition énergétique, elles ne sauraient être suffisantes pour permettre d’atteindre les objectifs de rénovation fixés par…
mer 26 Fév 2014
90%, 70%, 30%, 20%, 10%, 1%, plus de batterie… Ce scénario se répète inlassablement tout les jours. L’autonomie des batteries est le nouveau grand chantier des constructeurs de smartphone. Ces petites merveilles de technologie nécessitent d’être rechargées chaque jour. On…
mar 19 Sep 2017
Soumis à une pression réglementaire et concurrentielle de plus en plus forte, les constructeurs automobiles européens ont rivalisé ces derniers jours d'annonces spectaculaires sur leurs futures gammes électriques. Après Volkswagen et Daimler, le groupe Renault s’est lui aussi engagé, vendredi…

COMMENTAIRES

  • Une différence tarifaire en fonction du débit de la borne pour une même quantité d’électricité est une aberration du même niveau qu’un prix du litre d’essence à la pompe tarifé en fonction du débit du pistolet…….?????

    Répondre
  • Bonjour, Et le réseau va-t’il supporter la demande, si toutes les bornes sont sollicitées quasiment en même temps????

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.