Panasonic et Tesla s'associent pour fabriquer des cellules solaires Panasonic et Tesla s'associent pour fabriquer des cellules solaires

Panasonic et Tesla s’associent pour fabriquer des cellules solaires

Solaire

Les groupes japonais Panasonic et américain Tesla ont annoncé le 27 décembre dernier un nouveau programme de collaboration destiné à fabriquer, au sein de l’unité de production de Buffalo, dans l’Etat de New York, des cellules et modules photovoltaïques. Ce partenariat, en projet depuis plusieurs mois, était conditionné au succès de l’opération de fusion réalisée entre Tesla et SolarCity.

Le constructeur de voitures électriques américain poursuit son intégration sur le marché de l’énergie solaire. Après s’être rapproché de SolarCity, Tesla se penche désormais sur la production des cellules solaires censées équiper ses panneaux. Le groupe a officialisé la semaine dernière un nouvel accord avec le japonais Panasonic concernant la production d’un gigawatt de cellules et modules solaires d’ici 2019. La production devrait débuter l’été prochain.

Lire aussi : Tesla et SolarCity alimente une île du Pacifique en énergie solaire

Selon les termes de ce partenariat, le groupe japonais financera les investissements nécessaires à Buffalo pour permettre une telle production (un montant estimé à plusieurs centaines de millions de dollars), tandis que Tesla sera contraint, à long terme, de se fournir sur place et d’acheter les produits de l’usine. Une obligation qui liait logiquement la tenue de cet accord au rapprochement effectué il y a plusieurs semaines entre Tesla et le groupe SolarCity. Autorisée au mois de novembre par les actionnaires, cette fusion aurait pu en cas d’échec faire échouer le projet de collaboration avec Panasonic, inquiet du peu de débouchés pour ses cellules et modules solaires.

Lire aussi : Les actionnaires valident le projet de fusion entre Tesla et SolarCity

Tesla, qui va utiliser ces composants photovoltaïques en combinaison avec ses dispositifs de stockage d’électricité, a promis dans ce cadre la création de 1.400 emplois à Buffalo. Les deux groupes travailleront également en collaboration pour « le développement de technologies avancées dans une autre usine de Solarcity, en Californie », précise Tesla dans un communiqué.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 18 Avr 2014
Certaines filières d’énergie renouvelable comme l’éolien terrestre, pourraient bien se voir supprimer les subventions et le régime dérogatoire dont elles bénéficient actuellement. C’est en tous cas ce que préconise le CRE dans son dernier rapport sur les coûts et la…
mer 14 Mai 2014
Une récente étude de l’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie,  fait état d’une expansion significative du nombre d’unités de méthanisation en France et des perspectives qu’offre le développement de cette filière en matière de transition énergétique. …
mar 28 Juin 2016
Les pays d’Afrique se tournent de plus en plus vers l’énergie solaire pour répondre aux besoins croissants de leur population en électricité. Une opportunité pour les entreprises françaises, comme l’explique la directrice Afrique et Moyen-Orient d’EDF, Valérie Levkov. (suite…)
lun 2 Juin 2014
Utiliser de l'énergie renouvelable pour améliorer le bilan carbone et réduire le coût des processus d'extraction du pétrole. C'est la finalité que souhaite atteindre la compagnie norvégienne DNV GL qui propose d'utiliser les technologies de l'éolien offshore afin de fournir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *