Belgique : la Wallonie face au défi des renouvelables - L'EnerGeek

Belgique : la Wallonie face au défi des renouvelables

belgique wallonie face defi renouvelables - L'Energeek

Une étude commandée par Edora, la fédération wallonne des énergies renouvelables, indique que les EnR pourraient créer plus de 15 000 emplois d’ici 2030 en Wallonie, si les objectifs du plan Air Climat Énergie (PACE) sont tenus. Mais la partie est loin d’être gagnée.

La Wallonie pourrait tripler son nombre d’emplois dans les renouvelables d’ici 2030

En mars 2023, la Wallonie a définitivement adopté son plan Air Climat Énergie (PACE), qui pose des objectifs particulièrement ambitieux : d’ici 2030, la région entend multiplier par 150 % sa production d’électricité décarbonée et par 80 % sa production de chaleur renouvelable.

Pour soutenir le respect de ces objectifs, Edora, la fédération wallonne des entreprises actives dans les énergies renouvelables, a commandé au bureau Deplasse & Associés, spécialisé dans la performance énergétique des bâtiments et la transition énergétique, une étude de l’impact potentiel de ce plan sur l’activité économique et les emplois.

« Les énergies renouvelables, ce n’est pas seulement un moyen de répondre aux défis climatiques: c’est aussi un réel enjeu socio-économique, ce que d’autres pays ont bien compris, alors que cet aspect est complètement négligé chez nous », pose Fawaz Al Bitar, le directeur général d’Edora.

L’étude conclut que, si les objectifs gouvernementaux sont tenus, le secteur des renouvelables en Wallonie passerait de 8 000 emplois (directs, indirects et induits) actuellement à 23 326 emplois. La valeur ajoutée (VA) bondirait de 490 millions à 1,755 milliards d’euros.

Secteur par secteur, éolien, photovoltaïque et chaleur issue de la biomasse se taillent la part du lion. Le nombre d’emplois pourraient ainsi passer de 1 492 en 2022 à 3 255 en 2030 dans l’éolien (180 millions d’euros de VA), de 1 975 à 3 914 dans le photovoltaïque (318 millions d’euros de VA) et de 1 691 à 3 762 dans la biomasse chaleur (205 millions d’euros de VA). Les pompes à chaleur devraient atteindre 2.531 emplois en 2030 (179 millions d’euros de VA), près de 6 fois plus qu’en 2022.

Le politique permettra-t-il la mise en œuvre de l’ambitieux plan Air Climat Énergie wallon ?

Certes, il s’agit d’emplois bruts, la transition énergétique belge pouvant aussi détruire des emplois dans d’autres secteurs (hydrocarbures, nucléaire…). « Nous nous sommes focalisés sur l’industrie des renouvelables, qui est en croissance. Et l’électrification de la société fera que les impacts négatifs pour les autres filières seront sans doute limités », pointe Eric Monami, conseiller énergie pour Edora.

« Actuellement, 40% des emplois générés par les énergies renouvelables sont des emplois pérennes et difficilement délocalisables, parce qu’il s’agit d’emplois dans les opérations et la maintenance. Et le solde, qui couvre notamment la construction ou les bureaux d’études, peut être pérennisé si des investissements continus sont assurés dans les différentes filières », se satisfait Fawaz Al Bitar.

Mais la question centrale reste de savoir si le PACE sera tenu : il impose en effet des investissements conséquents, estimés à 16 milliards d’euros. Mais tout dépendra, pour Edora, « de la volonté du politique de respecter ses engagements ».

« Quand on voit que le ministre Borsus a déclaré un moratoire sur les grandes installations photovoltaïques en milieu agricole, nous ne sommes pas rassurés. Et la question des permis dans l’éolien reste extrêmement critique, avec deux ministres en charge, ce qui ne permet pas une vision globale, et une Pax Eolienica II dont on ne ressent guère les effets sur le terrain », s’inquiète Fawaz Al Bitar.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 21 Nov 2023
Les camions à hydrogène, mêlant innovation et défis, se positionnent comme des éléments essentiels pour la décarbonation du transport routier. La transition est-elle imminente ? Poids lourds : les moteurs à hydrogène vont-ils bientôt remplacer les diesels ? Imaginez des…
mer 27 Déc 2023
Sur le front de la production d’énergie, l’effet du retour à une situation quasi-normale pour le parc nucléaire français s’est fait sentir. La France a même établi un record historique d’exportation, un an seulement après un des hivers où les…
jeu 29 Fév 2024
L'Alberta, leader canadien de l'énergie renouvelable, impose de nouvelles règles qui pourraient changer la donne. L'Alberta produit plus de 80% de la production totale de pétrole du Canada À l'aube d'une ère plus verte, l'Alberta décide de poser des garde-fous. La…
dim 24 Sep 2023
L'autoconsommation énergétique n'est plus une tendance émergente ; elle est devenue une réalité palpable en France. Les particuliers, les collectivités et même les copropriétés adoptent de plus en plus cette pratique, cherchant à devenir des acteurs actifs de la transition…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.