Polémique autour de l’offre de rachat des actions EDF - L'EnerGeek

Polémique autour de l’offre de rachat des actions EDF

Quel est le bon prix pour les actions d’EDF ? Selon plusieurs fonds américains, il serait plus proche des 15 euros, que des 12 euros proposés par le gouvernement français dans le cadre du plan de nationalisation d’EDF.

 

15,80 : voilà le prix que le fonds spéculatif américain TIG Adivsors aimerait obtenir pour ses actions EDF. Le fonds a même écrit à l’AMF, pour lui demander de reporter sa décision sur la nationalisation. D’autres actionnaires estiment quant à eux que le bon prix est de 15 euros.

Nationalisation d’EDF : le bon prix est il de 12 euros ?

Actuellement, l’action EDF côte quasiment 12 euros, soit son prix d’achat théorique, si la nationalisation arrive à son terme. Ce qui ne fait en réalité pas de doute. Si l’on peut comprendre la demande des actionnaires privés d’EDF de voir le prix d’achat des actions revalorisées, rappelons que l’énergéticien est dans une bien mauvaise passe.

La moitié de ses réacteurs sont à l’arrêt. Certains doivent encore faire l’objet de travaux qui prendront des mois, voire, des années, à cause des soudures défectueuses à reprendre. Par ailleurs, les nombreuses décisions prises par le gouvernement ces dernières années ont lourdement impacté les résultats de l’entreprise. A tel point qu’EDF a… attaqué son actionnaire principal, l’Etat, pour lui demander d’indemniser les pertes provoquées par les décisions du gouvernement.

Une baisse du prix des actions provoquée pour faciliter la nationalisation d’EDF ?

Certains vont même jusqu’à affirmer que l’Etat a sciemment provoqué la chute des cours de l’action EDF, pour faciliter l’opération de dénationalisation.  On attend désormais l’avis de l’autorité de régulation des marchés financiers (AMF) sur le prix de l’offre publique d’achat (OPA). Il devrait normalement être rendu public dans la journée du 8 novembre.

En tout, l’Etat doit racheter les quelques 16 % d’actions encore en circulation d’EDF, pour un coût estimé à environ 10 milliards d’euros. En 2005, l’action EDF avait été introduite au cours de 32 euros. Elle est descendue jusque’ à 7 euros.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
ven 27 Jan 2017
Lors du débat de l’entre-deux tours de la primaire du Parti Socialiste, la question de la transition énergétique est restée au second plan. Pour approfondir le sujet, et mieux percevoir les différences de sensibilité, la rédaction de L’Energeek s’est penchée…
jeu 18 Fév 2016
Invité de la matinale d'RTL le mardi 16 février dernier, le PDG d’EDF Jean-Bernard Lévy a expliqué que l’entreprise publique ne verserait pas de « dividendes en cash » à l’Etat, actionnaire majoritaire. Cette décision a été prise par les pouvoirs publics eux-mêmes,…
jeu 11 Sep 2014
L’Association des industriels français exportateurs du nucléaire (AIFEN) organise la première édition du World Nuclear Exhibition. Un événement biennal et international qui se déroulera sur le site du Bourget, du 13 au 16 octobre 2014, et mettra en lumière les différentes acteurs de l'industrie…
ven 15 Nov 2013
Le groupe nucléaire Areva a annoncé, jeudi 7 novembre, la signature d'un accord avec le groupe public brésilien Electrobras afin d'achever la construction du réacteur nucléaire Angra 3. Lancée au début des années 80 puis stoppée pour raison financière en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.