Luc Rémont va devenir PDG de EDF - L'EnerGeek

Luc Rémont va devenir PDG de EDF

Luc Remonte EDF

Actuellement chargé des opérations internationales chez Schneider Electric, Luc Rémont devrait prendre la succession de Jean-Bernard Lévy à la tête d’EDF. La passation de pouvoir est prévue pour le printemps prochain. 

En attendant, d’après le Figaro, Luc Rémont a été reçu à l’Elysée. Il serait donc le candidat adoubé par le président de la République.

L’exécutif avait un temps envisagé séparer la fonction de président, de celle de directeur général. C’est désormais la pratique standard dans les entreprises contrôlées par l’Etat.  Mais pour l’instant, c’est bien au poste de PDG que Luc Rémont devrait accéder.

Plusieurs explications à cela. D’abord, pour confier les rênes de l’entreprise à deux personnes, il faut avoir au moins deux noms, deux profils compatibles à associer. Ensuite, sachant que EDF va redevenir à 100 % publique avec la nationalisation en cours, ce genre de gouvernance n’est pas forcément légitime.

La tâche de Luc Remonte à la tête d’EDF sera immense

La tâche à accomplir par Luc Rémont est immense. L’électricien est dans une situation financière catastrophique. Au moment de sa prise de fonction, les réacteurs à l’arrêt pour maintenance auront théoriquement été relancés. Mais d’autres travaux du même acabit sont à planifier sur les prochaines années. Nul doute que l’exécutif exigera une disponibilité maximale du parc, pour limiter les importations d’électricité à prix d’or.

Enfin la question du prix de l’électricité, du vrai prix de l’électricité, sera forcément sur la table. Alors même que la flambée des prix de l’énergie est l’une des principales causes de l’inflation, et que les risques de récession menacent.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mar 15 Oct 2013
Grâce à un accord datant de 1993 portant sur le désarmement de l'arsenal militaire de l'ex-URSS, les États-Unis génèrent 50% de leur électricité d'origine nucléaire à partir de l'uranium issu des anciennes têtes nucléaires russes. Jugeant que le prix de…
mer 19 Fév 2014
Le secteur nucléaire est l’un des premiers employeurs dans l’industrie de la France. Il emploie directement 125.000 personnes sur l’ensemble du territoire selon une étude du cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers Advisory, réalisée à l’initiative d’Areva en 2011. La chambre de commerce…
mar 26 Mai 2015
La République tchèque envisage bien de déployer quatre nouveaux réacteurs nucléaires au cours des prochaines années. C'est ce qu'a annoncé samedi 23 mai Bohuslav Sobotka, Premier ministre de ce pays d'Europe centrale, au cours d'une visite officielle sur le site…
lun 11 Mar 2013
Un temps annoncée suite à  la catastrophe, la sortie du nucléaire d’ici 2030 n’est plus envisagée à ce jour au Japon. Deux après Fukushima, le nouveau gouvernement récemment élu s’est au contraire prononcé pour la relance du parc nucléaire et…

COMMENTAIRES

  • Souhaitez lui ce que vous voulez , il n’aura pas de pouvoir de changer quoi que ce soit.
    Si il a été mis à cette place, c’est certainement qu’il se révélera être quelqu’un de plus docile que sont prédécesseur vis a vis du gouvernement.

    EDF a été ruiné par l’Arenh et par le mécanisme européen qui indexe le prix de gros de l’électricité sur le gaz et il n’aura moyen de changer cela quoi qu’il fasse tout comme Levy

    Répondre
  • Plus docile que Levy, j’ai cru m’étouffé, non soyons sérieux il fut une catastrophe pour la boite, il eût mieux fallu qu’il quitta la boite en même temps que Périllat.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.