Clap de fin confirmé pour les voitures thermiques en Europe - L'EnerGeek

Clap de fin confirmé pour les voitures thermiques en Europe

hydrogene vert union europeenne creer banque publique capable investir 3 milliards euros - L'Energeek

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : l’Europe a confirmé une nouvelle fois qu’elle interdirait la vente de voitures neuves à moteur thermique, à partir de 2035. 

Exit les moteurs thermiques. Ou plutôt, exit les véhicules émettant du CO2 ! En effet, l’accord conclu jeudi 27 octobre 2022 entre le Parlement européen et le Conseil des ministres européens de l’Environnement confirme la décision de ce même conseil, en juin dernier.

Les moteurs thermiques ne sont pas interdits, ce sont les émissions de CO2

Concrètement, la motorisation du véhicule en tant que tel n’est pas ciblée : ce sont donc bel et bien ses émissions de gaz polluants qui sont mentionnés dans le texte. Et spécifiquement, le CO2. On pourrait donc imaginer que les constructeurs capables de supprimer les émissions de CO2 de leurs véhicules thermiques pourraient passer entre les mailles du filet.

Or, justement, certains constructeurs, notamment allemands, travaillent sur ce genre de scénarios, sans pour autant avoir pris 100 % comme objectif. En réalité, tout est une question de « comptabilité ». Un véhicule thermique dont le bilan carbone serait neutre, en tenant compte du carburant utilisé, pourrait donc théoriquement continuer à être commercialisé après 2035. Les carburants de synthèse sur lesquels certains constructeurs travaillent pourraient sauver un nombre limité de moteurs thermiques. Car bien évidement, le volume de carburants de synthèse disponibles dans 15 ans ne saurait atteindre celui des hydrocarbures actuellement utilisés. Sans compter qu’ils pourraient coûter nettement plus cher…

 

Les biocarburants, avenir des moteurs thermiques  ?

Il n’empêche : ceux qui roulent d’ores et déjà à l’ethanol E85, dont les émissions de gaz à effet de serre sont très en retrait par rapport au super sans plomb, ont déjà parcouru une partie du chemin. si l’E85 était remplacé demain par de l’E100, au prix d’une adaptation assez légère des moteurs, peut-être qu’ils pourraient être sauvés demain.

Du côté des motorisations diesel, aussi bien les bio-diesels que les carburants de récupération (huiles de friture), là encore, une négociation est possible. Certains parlent même de bilan carbone négatif, quand un véhicule consomme un carburant qui sans cela serait rejeté dans la nature.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mar 20 Juin 2017
De plus en plus compétitives, les énergies éolienne et solaire devraient remplacer progressivement le charbon dans le mix énergétique mondial. Selon un nouveau rapport réalisé par Bloomberg New Energy Finance (BNEF) et publié jeudi 15 juin 2017, la baisse continue…
mar 31 Mai 2022
Ce lundi 30 mai 2022, les dirigeants des Vingt-Sept États membres de l'Union européenne se sont accordés sur les modalités d'un embargo sur le pétrole russe. Il concernera d'abord uniquement les livraisons par bateau (soit les 2/3 du total), puis…
jeu 27 Avr 2017
A la suite d'une plainte déposée en 2015 par plusieurs associations,  la Cour d'appel d'Arnhem-Leeuwarden au Pays-Bas a ordonnée, jeudi 20 avril 2017, la conduite d'une enquête pénale sur les conditions et les risques d'exploitation du plus grand gisement gazier…
ven 17 Nov 2017
Considérant la performance énergétique et environnementale, non pas comme un handicap, mais bien comme une opportunité de développement, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) veut promouvoir les mesures d’efficacité énergétique au sein des entreprises françaises. L’Ademe…

COMMENTAIRES

  • Bravo Oursoula !

    Tu viens de liquider l’industrie automobile de ton pays ou moins lui faire très mal !
    Les Bosch , continental, ZF et autre Volkswagen vont prendre cher !!!

    Danke Schön !!!

    Répondre
  • Pour ma part, j’ai prévu que le 31/12/2024, je passerai commande du véhicule essence ou diesel le plus émetteur de CO2 que je trouverai (Probablement une mégane R.S si renault la vend toujours) rien que pour emmerder ces cons.

    Et à mon avis, je serais pas le seul.

    Répondre
  • Ha ça y est , le débile congénital, ingénieur autoproclamé est de retour.
    Il m’avait presque manqué cet abruti.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.