Loi Climat : le Parlement Européen veut réduire les émissions de GES de 60% en 2030 - L'EnerGeek

Loi Climat : le Parlement Européen veut réduire les émissions de GES de 60% en 2030

loi climat parlement europeen reduire emissions ges 2030 - L'Energeek

Ce mardi 6 octobre dans la soirée, le Parlement Européen a adopté un amendement à la loi climat qui relève les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’Union Européenne à -60% pour 2030. La Commission Européenne avait proposé seulement 55%. Le Conseil de l’Europe ne se prononcera qu’en décembre.

Le Parlement Européen vote un objectif de -60% d’émissions pour 2030

Les Eurodéputés, réunis en séance plénière à Bruxelles, finalisent actuellement la vaste « loi climat », qui doit redéfinir la politique climatique de l’Union Européenne (UE). Ce mardi 6 octobre 2020, ils ont voté, dans la soirée, un amendement portant sur les objectifs européens de réduction de GES en 2030.

Pour l’instant, les textes européens prévoient une réduction de 40% à cette date, un objectif notoirement insuffisant pour viser la neutralité carbone en 2050, comme l’UE en a l’ambition. Début septembre 2020, la présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, dans la droite ligne de son New Green Deal, a proposé de relever cet objectif à -55%. Mais le Parlement Européen a décidé d’aller plus loin, et c’est une réduction de 60% à horizon 2030 qui a été adoptée, par 352 voix pour, 326 contre et 18 abstentions, selon des sources parlementaires.

Une étape dans la validation des objectifs climatiques de l’UE

Pour autant, ce vote n’est qu’une étape. En effet, l’objectif « officiel » de l’UE sur cette question ne sera validé qu’après une négociation entre le Parlement et le Conseil Européen, composé des dirigeants des 27 Etats membres.

Dans leur prochaine réunion, les 16 et 17 octobre, les dirigeants européens devraient « discuter » de la proposition de la Commission concernant l’objectif de 2030 et des « mesures nécessaires pour y parvenir ». Ils ne devraient finaliser leur propre position que d’ici décembre 2020.

Pour l’heure, l’eurodéputée Jytte Guteland (sociaux-démocrates), rapporteuse de la « loi climat », a salué un vote « historique […], un signal extrêmement fort face aux négociations de l’automne ».  Le groupe des Eurodéputés écologistes s’est également félicité de ce nouvel objectif : « c‘est un énorme succès et nous continuerons à pousser les pays de l’UE à plus d’ambition! Il est temps de réagir sur la question du climat, pour les hommes, la planète et notre avenir ».

L’activiste écologique Cyril Dyon s’est montré beaucoup plus acide : « le Parlement européen a voté un objectif (insuffisant) de réduction d’au moins 60 % des GES d’ici à 2030 pendant que le gouvernement français traîne les pied sur les mesures de la ⁦Convention Citoyenne sur le Climat qui visent seulement à -40% ».

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 27 Juil 2017
Alors que le congrès des Etats-Unis adoptait mardi 25 juillet 2017, de manière unilatérale, de nouvelles sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord, la Commission européenne s’est déclarée de son côté, très inquiète des répercussions que pourraient…
lun 12 Août 2019
Le gaz est la troisième énergie fossile la plus utilisée au monde après le pétrole et le charbon. En France par exemple, on estime qu'encore un tiers des foyers consomme du gaz pour se chauffer. Mais avant d’arriver dans nos…
mar 1 Mar 2016
La Commission européenne vient de faire des propositions législatives pour instaurer la transparence lors des négociations entre un pays de l’Union et un « Etat tiers », concernant les infrastructures énergétiques. En ligne de mire, notamment : la Russie et…
jeu 6 Juil 2017
Le groupe énergétique Engie et la mairie de Saint-Denis en Ile-de-France ont inauguré, mardi 4 juillet 2017, une nouvelle chaufferie biomasse destinée à alimenter le réseau de chaleur des villes de Saint-Denis, Stains, Pierrefitte et L’Île-Saint-Denis. Cette installation permettra à…

COMMENTAIRES

  • Je serai curieux de voir la liste à la Prévert des actions à faire pour réduire de 60% nos rejets en CO2 et en GES en général en 10 ans. Je ne savais pas que Gérard Majax faisait des piges pour Bruxelles pour faire disparaitre le CO2 .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.