Saint-Nazaire : mise en service du premier parc éolien en mer de France - L'EnerGeek

Saint-Nazaire : mise en service du premier parc éolien en mer de France

saint-nazaire mise service premier parc eolien mer france - L'Energeek

Ce 7 octobre 2022, le parc éolien en mer de Saint-Nazaire a commencé à produire de l’électricité, devenant le premier parc de ce type opérationnel en France. Il devrait atteindre sa pleine puissance de production d’ici la fin de l’année, en faisant la tête de pont de l’objectif des 50 parcs éoliens en mer pour 2050 d’Emmanuel Macron.

Début de l’exploitation du parc éolien en mer de Saint-Nazaire, premier de France

Ce 22 septembre 2022, le président de la République Emmanuel Macron a inauguré le premier parc éolien en mer de France, à Saint-Nazaire, première pierre de son objectif, annoncé en février 2022, d’une cinquantaine de parcs de ce type en 2050, pour un total de 40 GW de puissance installée.

Ce 7 octobre 2022 a marqué le début de l’exploitation de ce parc de Saint-Nazaire, fort de 80 éoliennes de 6 MW chacune, implantées à une quinzaine de kilomètres des côtes, espacées chacune d’environ un kilomètre, et disposant de pales de 75 mètres de long – pour un total de 480 MW de puissance installée.

“Il y a 12 câbles qui relient les éoliennes entre elles par grappes de 6 ou 7, qui après arrivent à la sous-station. Là, le courant est transformé pour pouvoir être transporté, envoyé vers la terre”, détaille le directeur du parc éolien en mer de Saint-Nazaire, Olivier de La Laurencie.

Les éoliennes produisent une électricité à une tension de 33 000 volts : la sous-station est le transformateur qui permet de la convertir vers du 225 000 volts, d’où elle sera “expédiée vers le réseau national où elle sera injectée à cette tension-là”, complète M. de La Laurencie.

Une production électrique équivalente à la consommation de 700 000 foyers

Aucun employé ne stationnera en permanence dans le parc, qui s’étend sur 78 km² : il sera surveillé à distance depuis une base de maintenance dans le port de La Turballe, équipée notamment d’une salle de coordination maritime disposant de multiples écrans pour déterminer la position des navires en déplacement au pied des éoliennes.

“C’est un peu la tour de contrôle du site”, résume Fabrice Le Tual, responsable d’exploitation et de maintenance, précisant qu’une centaine de personnes travailleront à la maintenance du parc pendant les 25 ans durant lequel il sera exploité.

Exploité par EDF, le parc va progressivement monter en puissance, et sera entièrement en service d’ici la fin de l’année 2022. Il devrait produire l’équivalent de la consommation de 700 000 foyers, soit 20 % de la population de Loire-Atlantique.

Après celles de Saint-Nazaire, les éoliennes du parc en mer de Fécamp seront installées “l’été prochain” et celles du parc de Courseulles-sur-Mer (Calvados) “à partir de l’année 2024”, précise Cédric Le Bousse, directeur Energies marines renouvelables France d’EDF Renouvelables.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 9 Fév 2021
Ce jeudi 4 février 2021, le gouvernement du Québec a donné son feu vert à Apuiat, un parc éolien de 200 MW, sur le territoire de la Nation innue, partenaire de ce projet mené par la société Boralex. La validation…
lun 25 Juil 2016
L’Angola, pays producteur d’hydrocarbures de premier plan en Afrique, portera au quadruple à l’horizon 2025 sa capacité de production d’énergie et compte pour ce faire sur la valorisation de son énorme potentiel hydraulique. Le gouvernement vient d'officialiser un nouvel accord…
mer 5 Juin 2013
Saft, producteur de batteries français, a annoncé mardi 4 juin avoir été sélectionné au coté de ERDF dans le cadre du projet Venteea qui a pour but d’améliorer l’intégration de l’énergie éolienne dans le réseau d’électricité national. L’atout majeur de…
lun 15 Avr 2019
Le 9 avril 2019, le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) a rendu son avis sur le projet de Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) du gouvernement. Si le CESE soutient dans son ensemble la PPE présentée par Emmanuel Macron, il…

COMMENTAIRES

  • Premier Wh le 7 octobre… Alors que certains chantaient que lors de l’inauguration du parc par Macron que la production était nulle parce qu’il n’y avait pas de vent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.