Parc éolien offshore de Saint-Nazaire : une éolienne en mer - L'EnerGeek

Parc éolien offshore de Saint-Nazaire : une éolienne en mer

Parc éolien offshore de Saint-Nazaire : une éolienne en mer

La première éolienne du futur parc éolien offshore de Saint-Nazaire est à l’eau depuis le 12 avril dernier. Le chantier doit encore durer jusqu’à la fin d’année 2022. Dans le même temps, le gestionnaire de réseau électrique RTE a annoncé l’avancée des travaux de connexion. La première liaison de raccordement électrique du parc éolien offshore est prête avec un mois d’avance.

Saint-Nazaire : installation de la 1e éolienne en mer de France

C’est une première qui a eu lieu au large du Croisic, le 12 avril dernier. Le chantier du futur parc éolien offshore du Banc de Guérande a connu une étape cruciale. Celle de l’installation de la toute première éolienne en mer française. Une semaine auparavant, le navire Le Vole au Vent avait quitté le port de Saint-Nazaire. Ce bâtiment spécialisé dans l’installation d’éoliennes en mer avait embarqué à son bord les quatre premières Haliade 150 du parc éolien offshore du Banc de Guérande.

L’opération a requis plusieurs phases : l’installation du mat, de la nacelle puis le montage de chacune des trois pales de l’éolienne. A présent que la première éolienne est installée, il reste encore aux équipes d’EDF Renouvelables à effectuer les raccordements électriques. D’après leurs estimations, l’opération doit prendre environ une semaine. Dès que cette première éolienne sera entièrement installée, les équipes sur place devront assurer l’installation des trois autres éoliennes Haliade 150 embarquées sur le navire.

Au total, les équipes d’EDF Renouvelables doivent assurer le déploiement de 80 éoliennes pour finaliser le parc éolien offshore de Saint-Nazaire. Un travail rendu compliqué par les conditions météo variables de ces dernières semaines. D’après EDF Renouvelables, le chantier devrait toutefois être finalisé avant la fin d’année 2022. Une fois entré en service, il devrait produire assez d’énergie pour couvrir 20% de la consommation électrique annuelle de la Loire-Atlantique.

RTE déjà prêt pour le parc éolien offshore de Saint-Nazaire

De son côté, RTE a d’ores et déjà annoncé qu’il était en avance sur le calendrier des travaux. Le gestionnaire de réseau a finalisé avec un mois d’avance la première liaison de raccordement électrique pour le parc éolien offshore de Saint-Nazaire. Cette avance prise sur l’échéancier est de bon augure pour la suite. Car RTE doit encore assurer le raccordement du second câble du parc éolien offshore. Ce raccordement est prévu pour l’été 2022.

Carole Pitou-Agudo, la déléguée RTE pour la zone Ouest, n’a pas manqué de rappeler les enjeux énergétique du projet. “Cette étape majeure permettra au réseau électrique français d’accueillir dans les prochaines semaines l’électricité produite par les éoliennes en mer en cours d’installation au large de Saint-Nazaire. La mobilisation intense des équipes de RTE permet aujourd’hui d’être au rendez-vous de ce moment historique pour la décarbonation du système électrique français.”

Eolien offshore en France : un retard et encore beaucoup de défiance

L’enjeu est effectivement de taille. Car la PPE prévoit que l’éolien offshore devienne un contributeur à part entière de la transition énergétique française. En la matière, et malgré son potentiel d’énergie offshore, la France accuse un important retard. D’autres pays européens sont déjà mieux positionnés sur ce segment énergétique. Mais la France compte investir significativement dans l’éolien offshore dans les dix prochaines années. D’ici 2030, les ENR devront représenter 32% de la consommation énergétique française. L’éolien offshore doit donc structurer sa filière pour participer activement à la transition. Et il devra également faire ses preuves auprès de ses détracteurs.

Le parc éolien offshore du Banc de Guérande a une importance symbolique. Mais il a aussi valeur de test. Le projet avait été ralenti par les recours déposés par des associations de riverains et de pêcheurs. Le succès de son installation serait donc un signal positif avant l’entrée en service des futurs parcs d’éolien offshore à Fécamp, Saint-Brieuc et Courseulles-sur-Mer.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 25 Août 2020
Ce lundi 24 août 2020, l'Agence Nationale de l'Eau de Singapour a annoncé la mise en chantier d'une centrale photovoltaïque flottante de 60 MW sur l'un de ses réservoirs. Piloté par Sembcorp Industries, ce projet devrait permettre d'alimenter en électricité…
mar 12 Juin 2018
Sous l’impulsion de Jacques Archimbaud, président de la Commission particulière du débat public (CPDP), un panel de 400 citoyens a été tiré au sort pour éclairer le débat sur la révision de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE). Après avoir…
lun 12 Juin 2017
Le producteur d'électricité à partir d'énergies renouvelables basé à Paris, Eren Re, a annoncé mardi 6 juin 2017 avoir réalisé la deuxième tranche d'une augmentation de capital de 200 millions d'euros auprès d'un consortium d'investisseurs diversifiés. Cette levée de fonds…
ven 28 Août 2015
Une équipe de chercheurs de l’université de Stellenbosch en Afrique du Sud a élaboré un nouveau modèle de centrale solaire thermodynamique qui déjoue les problèmes de coût et d’installation qui entravent le développement de ce type d’énergie renouvelable. Leur prototype…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.