Alstom : l'éolienne offshore Haliade 150 définitivement certifiée - L'EnerGeek

Alstom : l’éolienne offshore Haliade 150 définitivement certifiée

Alstom_Haliade_150Le groupe industriel Alstom a décroché ce lundi 26 janvier la certification finale attribuée par l’organisme de certification industrielle DNG-GL pour son modèle d’éolienne offshore de 6 MW. Une satisfaction pour le groupe français qui va pouvoir lancer l’exploitation commerciale de l’Haliade 150 et répondre ainsi aux premières commandes enregistrées en France et aux Etats-Unis.

Après avoir obtenu en mai 2013, une première certification pour sa courbe de puissance, le modèle d’éolienne ultra puissante à entrainement direct Haliade 150 produite par Alstom, a validé la dernière étape du processus de certification DNV-GL. Une avancée majeure dans son processus de développement et qui permettra à l’industriel français de démarrer prochainement la production des premières unités au sein de la toute nouvelle usine de Saint-Nazaire inaugurée le 2 décembre dernier.

Les derniers tests réalisés par la DNV-GL ont été effectués sur le site de Carnet et ont permis d’évaluer toutes les conditions de fonctionnement en matières de fiabilité et de maintenance de ses principales composants. Comme l’a souligné par la suite Yves Rannou, Senior Vice-Président en charge des activités éoliennes d’Alstom, “l’objectif des travaux de mesures et d’essais menés par Alstom était de confirmer la performance de notre éolienne. Nous sommes fiers d’avoir passé avec succès ce jalon important pour la commercialisation de l’Haliade”.

Une autre Haliade a également été installé au large des côtes belges sur le site Belwind afin de vérifier les procédures de production, d’installation, de mise en service et de fonctionnement. Des tests nombreux donc, qui ont confirmé jusqu’à présent la qualité de ce modèle d’éolienne à la fois simple, résistant et efficient.

Présentée comme une des plus grandes et plus puissantes éoliennes offshore disponibles à l’heure actuelle sur le marché, l’éolienne d’Alstom fonctionne sans boîte de vitesse, par entraînement direct. Elle est équipée d’un alternateur à aimants permanents conçus par GEPC (General Electric Power Conversion) et repose sur la technologie Pure Torque qui protège l’alternateur en déviant les efforts de flexion vers le mât, permettant ainsi d’améliorer le rendement de l’éolienne.

L’éolienne Haliade 150 a été choisi pour l’instant pour le projet Block Island aux États-Unis et par EDF EN pour trois projets français représentant un total de 1.5GW.

Crédits photo : Alstom

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
mar 31 Oct 2023
L'Europe, dans sa quête d'indépendance énergétique post-invasion ukrainienne, risque une surabondance de capacités d'importation de GNL. L'IEEFA indique un possible déséquilibre majeur entre l'offre pléthorique et une demande qui s'essouffle. GNL : Un ajout notable de 36,5 milliards de mètres…
Vinci souhaite accélérer le passage à l'électromobilité. En collaboration avec l'opérateur espagnol Zunder, le géant autoroutier français va mettre en place trois super-stations de recharge ultra-rapide d'ici à l'été 2024. Points de recharge : un déploiement progressif, mais qui manque…
Le rapport du 9 avril 2024 de l’Académie des sciences s'apparente à une véritable douche froide pour les ambitions du gouvernement pour l'hydrogène vert.   Des ambitions démesurées pour l'hydrogène vert Le gouvernement français avait un plan bien ambitieux pour…
jeu 23 Nov 2023
La France se lance dans une ambitieuse transformation de l'énergie. Avec un plan dévoilé le 22 novembre 2023, le gouvernement vise une indépendance totale des énergies fossiles d'ici 2050.   La grande évasion des énergies fossiles Le gouvernement français a…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.