Rush sans précédent sur les panneaux solaires - L'EnerGeek

Rush sans précédent sur les panneaux solaires

panneaux_solaires-entretien

12 %: C’est la part d’électricité produite cet été par les panneaux photovoltaïques en Europe. Sachant qu’en réalité, en journée, la part du solaire dans le mix de consommation électrique européen dépassait allègrement les 20 %. Au total, ce sont près de 100 TWh qui ont été produits grâce au soleil entre mai et août 2022 en Europe. S’il avait fallut fabriquer cet électricité avec des centrales au gaz, cela aurait coûté près de 30 milliards d’euros. Et empêché la plupart des pays membres de l’Union de remplir leurs stocks correctement pour cet hiver.

Si l’on ajoute à ces performances incontestables l’explosion du prix de l’électricité sur les marchés à terme, on comprend aisément pourquoi les particuliers comme les entreprises se ruent depuis la rentrée sur les panneaux solaires. Et harcèlent les sociétés du secteur pour obtenir des devis. Et une date d’installation.

Conséquence imparable : les prix des panneaux et des onduleurs flambent littéralement. À la fois dopés par l’explosion de la demande. Mais aussi en raison de la pénurie de semi-conducteurs. Les devis envoyés courant septembre affichent dans certains cas des prix en hausse. Jusqu’à 30 % de plus, par rapport aux devis du mois de mai… Il n ‘est pas rare de voir passer des offres pour une installation de base de 3kWc ! Approchant voire dépassant les 10 000 € TTC, pour les particuliers.

Photovoltaïque : explosion des demandes de devis, flambée des prix

Autre tendance lourde : l’arrivée massive des panneaux solaires « plug and play » ou prêts à brancher, qui fournissent entre 300 et 400 watts crête selon les modèles. Pour un coût oscillant entre 600 et 800 euros. Avantage majeure de ces panneaux : n’être soumis à aucune autorisation administrative, mais aussi pouvoir être connectés à l’installation domestique en quelques dizaines de minutes. Parfois moins d’une demi-heure pour certains modèles à poser au sol.

Ces panneaux se branchent en effet pour la plupart d’entre eux sur une simple prise de courant. Ils injectent dans l’installation les watts produits en journée par le soleil. Ils permettent la plupart du temps de couvrir le « talon » de consommation d’une maison en journée, quand aucun gros consommateur n’est en service. Le surplus produit est injecté gratuitement dans le réseau public. Sans risque pour le personnel en cas d’intervention : ces panneaux cessent en effet immédiatement de produire de l’électricité lorsque le réseau électrique tombe, grâce au micro-onduleur de chaîne intégré.  Même chose d’ailleurs pour les occupants du foyer si l’électricité est coupée au compteur domestique.

Jusqu’ici essentiellement vendus sur Internet, ces panneaux solaires prêts à brancher débarquent dans les magasins de bricolage grand public. Quant aux installations solaires plus conséquentes, posées par des professionnels sur un toit, les publicités pullulent sur les réseaux sociaux. Elles colonisent également les écrans publicitaires télévisés, notamment autour des bulletins météo….

En un an, entre 2021 et 2022, la production d’électricité solaire a fait un bond de 25 % pendant l’été en Europe. A ce rythme là, le cap des 50 % pourrait être franchi dans une décennie. Permettant de laisser des centaines de centrales à gaz ou au charbon à l’arrêt une bonne partie des journées (ensoleillées). En revanche, cela ne résous en rien le problème des pics de consommation  des mois d’hiver. Pics qui interviennent de toute manière quand il n’y a pas encore, ou plus, de soleil, indépendamment de la météo…

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
jeu 21 Nov 2013
Asltom annonce que son Haliade 150, la plus grande éolienne offshore du monde, a été installée au large des côtes d'Ostende, en Belgique. Cet aérogénérateur d’une puissance de 6 MW servira à équiper trois des quatre premiers parcs en mer…
mar 24 Nov 2015
A l’horizon du 1er janvier 2016, la consommation d’électricité du Crédit Agricole reposera sur les énergies renouvelables. Après avoir signé un contrat avec le groupe EDF, l'ensemble des sites administratifs et la majorité des agences de l’institution financière participeront donc au changement du…
lun 16 Nov 2020
Encouragé par les nouvelles réglementations environnementales, le secteur de la construction opère une transition progressive vers des procédés plus durables, et donc moins dépendants des énergies fossiles. En France comme en Europe, l’heure est désormais au bâtiment bas carbone. Comme…
mar 27 Juin 2017
Saisie par des associations anti-éoliennes, la Cour administrative d'appel de Nantes a rejeté, mercredi 21 juin 2017, l'ensemble des recours visant à faire annuler l'autorisation d'exploiter un parc de 83 éoliennes en mer au large de Fécamp et d'Etretat (Seine-Maritime),…

COMMENTAIRES

  • Le PV a un avenir mondial. Juste pour faire un petit exercice, imaginons que la France entière soit couverte de PV, drôle d’idée diraient certains , et bien on pourrait produire 74250 TWh d’électricité soit la totalité des besoins estimés en électricité du monde en 2050. Les déserts sont grands et les friches également.

    Répondre
  • “En revanche, cela ne résous en rien le problème des pics de consommation des mois d’hiver. Pics qui interviennent de toute manière quand il n’y a pas encore, ou plus, de soleil, indépendamment de la météo…”
    C’est faux, été comme hiver le principal pic de consommation est centré sur le milieu de journée puisqu’il correspond à l’appel d’énergie de l’activité économique. De plus le second pic très court de 18/19h correspondant à la concommitance de la préparation du diner et du retour au domicile des acteurs de l’activité économique qui remonte le chauffage mis en veilleuse durant leur absence de la journée, sera rapidement diminué de plus de moitié lorsqu’ayant compris le problème le chauffage du lieu de vie se fera en journée au Soleil et il ne s’agira plus que d’entretenir la chaleur gagnée en journée, au lieu de devoir la recrer de toutes pieces le soir en rentrant.

    Répondre
  • “C’est faux, été comme hiver le principal pic de consommation est centré sur le milieu de journée puisqu’il correspond à l’appel d’énergie de l’activité économique. De plus le second pic très court de 18/19h correspondant à la concommitance de la préparation du diner et du retour au domicile des acteurs de l’activité économique qui remonte le chauffage mis en veilleuse durant leur absence de la journée, sera rapidement diminué de plus de moitié lorsqu’ayant compris le problème le chauffage du lieu de vie se fera en journée au Soleil et il ne s’agira plus que d’entretenir la chaleur gagnée en journée, au lieu de devoir la recrer de toutes pieces le soir en rentrant.”

    Visiblement non car hier le prix spot de l’électricité à midi en Allemagne était à 3.91€/Mwh à 13:00
    Alors que à 19:00, il était à 447 € /Mwh et à 8:00 à 225 €/Mwh. (source électricitymap)

    Cela montre bien que le pic de consommation est en début et en fin de journée et que les panneaux solaires produisent principalement en milieu de journée quand personne n’en a besoin.
    Sans quoi, l’électricité ne serait pas quasiment gratuite à ce moment de la journée.

    Voila la réalité telle qu’elle est et vos couinements et votre baratin totalement décousu n’y changeront rien !!!

    Répondre
  • “Le PV a un avenir mondial. Juste pour faire un petit exercice, imaginons que la France entière soit couverte de PV, drôle d’idée diraient certains , et bien on pourrait produire 74250 TWh d’électricité soit la totalité des besoins estimés en électricité du monde en 2050. Les déserts sont grands et les friches également.”

    Oui, d’autres disait déja cela il y a 15 ans au sujet du projet “désertec” sensé couvrir le sahara de ppv pour alimenter toute l’Europe.
    Et étrangement, on y est toujours pas.
    Il y a peut-être une bonne raison non ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.